Tesla Model S Plaid+ : c’est non !

Tesla Model S Plaid+ : c’est non !


La Tesla Model S Plaid+ avec ses plus de 1 100 ch et ses 840 km d’autonomie vous avait tapé dans l’œil ? Pas la peine de vous rendre en concession pour la commander puisque Elon Musk, célèbre dirigeant de Tesla, vient d’annoncer qu’elle ne sera pas commercialisée.

C’est peu dire que la présentation de la Tesla Model S restylée en janvier dernier a fait grand bruit. Et ce, pour plusieurs raisons. Primo, on ne s’attendait pas nécessairement à ce que ce modèle, présenté en 2009 et commercialisé en 2012, soit remanié pour la seconde fois de sa carrière (le premier facelift date de 2016). On s’attendait plutôt à un remplacement en bonne et due forme. Deuxio, si cette nouvelle cuvée ne change pour ainsi dire presque pas de l’extérieur, son habitacle et notamment son demi-volant « Yoke » de forme rectangulaire a fait sensation. Un volant qui pourrait, d’après les dernières informations, être commercialisé mais ne devrait pas briller par sa praticité. Tertio, les caractéristiques de la version de pointe Plaid+ avaient de quoi donner le tournis. Jugez plutôt : plus de 1 100 ch, une vitesse de pointe de 322 km/h, un 0 à 100 km/h annoncé en moins de 2 s et une autonomie supérieure à 840 km… et un tarif costaud de 149 990 €. Oui, mais il y a un mais. Car Elon Musk, patron de la marque californienne, a annoncé hier sur son compte Twitter que cette déclinaison ne sera finalement pas commercialisée.

Une raison obscure

Impossible de commander la Plaid+ sur le site français même si elle y apparaît toujours, on comprend donc mieux. Au sommet de la gamme trône donc désormais la version Plaid « tout court » (119 900 €). Dotée de trois moteurs, 1 020 ch, 322 km/h elle aussi en vitesse de pointe, 0 à 100 km/h en 2,1 s et 628 km d’autonomie. Ses caractéristiques ne sont pas ridicules non plus, loin s’en faut. Mais, tout de même, il est surprenant de lire la raison invoquée par Elon Musk. Selon lui, les caractéristiques du modèle Plaid seraient amplement suffisantes. Une excuse surprenante et, pour tout dire, un peu vague.

Une annonce surtout qui a provoqué l’ire et/ou qui a simplement surpris un certain nombre de clients et prospects. « C’est sérieux? J’ai réservé une Plaid+ pour son autonomie supérieure. Pas intéressé sans l’autonomie », s’exclame l’un d’entre eux. « Salut Elon ! On a besoin de l’autonomie de la Plaid+ ! On habite dans le Wyoming et on a une Model S P100D de 2018. Son autonomie est limitée à 320 km (du fait de la dégradation de la batterie). Est-ce que tu penses produire un Model X Plaid+ ? C’est certain qu’on l’achèterait », demande quelqu’un d’autre.

Elon Musk est un habitué des effets d’annonce. Il n’y a pas très longtemps, il clamait haut et fort vouloir doter sa Tesla Roadster de propulseurs pour qu’elle puisse voler. Trois ans se sont écoulés également entre l’annonce d’une Model 3 à 35 000 $ hors taxes (un peu de moins de 29 000 €) et sa commercialisation… aux US seulement. On attend toujours aussi des nouvelles de la commercialisation du Cybertruck, prévue pour cette année.

Publié le Mis à jour le



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *