La future Opel Astra disponible en hybride rechargeable et en break

La future Opel Astra disponible en hybride rechargeable et en break


Le patron d’Opel, Michael Lohscheller, vient de confirmer à nos confrères d’Automotive News Europe que la prochaine génération d’Opel Astra sera disponible en version hybride rechargeable ainsi qu’en une variante break.

Présentée vers la mi-2015 et commercialisée dans la foulée, l’Opel Astra n’est pas particulièrement âgée mais le constructeur allemand s’active pour la remplacer. Même sacrée voiture de l’année 2016, elle a rapidement perdu du terrain face à ses plus proches rivales. Que ce soit chez nous puisqu’elle n’est même plus dans le top 100 des véhicules les plus vendus en France. Ou même en Europeses ventes ont reculé de 48 % l’année dernière. Bref, il est temps de passer à la génération suivante. On en sait un peu plus concernant justement sa remplaçante. Michael Lohscheller, patron de la marque, s’est entretenu avec nos confrères d’Automotive News Europe et leur a dévoilé quelques informations intéressantes la concernant. C’est donc une certitude, elle sera bien disponible en version hybride rechargeable. Et le break sera reconduit.

La variante électrique non encore confirmée

Ce n’est pas une grande surprise puisque cette nouvelle mouture, contrairement à la précédente reposant sur une plate-forme General Motors, sera bâtie sur l’EMP2 V3 partagée avec les nouvelles Peugeot 308 et DS 4. Rationalisation oblige, elle sera d’ailleurs fabriquée tout comme cette dernière à Rüsselsheim, berceau historique de la marque allemande. L’actuelle est assemblée pour sa part en Pologne et au Royaume-Uni. On s’attendait donc à ce qu’elle partage ses motorisations avec ses cousines. C’est le cas, puisqu’elle devrait emprunter toutes celles de la Sochalienne, y compris la variante « dégonflée » à 180 ch.

Autre confirmation, le break Sports Tourer fera son retour. La question ne s’est pas trop posée selon Michael Lohscheller qui voit ce modèle comme un incontournable. Après tout, la cousine française 308, elle aussi, sera proposée en version SW.

Par contre, s’il a bien confirmé que la future compacte allemande sera proposée en versions thermiques essence et diesel, il n’a pas souhaité précisé si un modèle 100 % électrique était au programme. Ce qu’on est pourtant en droit d’attendre, et ce, pour deux raisons. D’une part, le constructeur a profité de son appartenance au groupe PSA (et maintenant Stellantis) pour décliner ses petits modèles phares (Corsa et Mokka) en une variante zéro émission. D’autre part, Peugeot a confirmé l’arrivée prochaine d’une telle 308 dans le futur. On peut donc s’attendre à ce qu’elle profite du même sort.

La présentation de la nouvelle Opel Astra est attendue vers la fin de l’année. Probablement aux alentours du prochain Salon de Munich.

Publié le Mis à jour le



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *