un parterre de stars ! (en images) - Automag.fr

un parterre de stars ! (en images)


Il y avait du beau monde sur les pelouses du parc de Lord March pour l’édition 2021 du « Festival of Speed » de Goodwood. Revivez l’événement en images. 


Annulé en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, le « festival de la course » le plus prestigueux du monde a fait son retour du 8 au 11 juillet dans le domaine de Goodwood, dans le Sussex britannique. Un retour aux affaires pour le plus grand bonheur des fans, qui ont eu l’occasion de suivre les différentes manifestations et épreuves en direct, mais aussi les pilotes, stars de la course et personnalités, présentes en nombre pour célébrer l’automobile à l’ancienne.

Des stars de la course…

Plusieurs pilotes, actuels et anciens, avaient fait le déplacement à Goodwood. McLaren y a fait le show en apportant une ancienne MP4/5B pilotée en 1990 par le légendaire Ayrton Senna et Gerhard Berger. Ce coup-ci, ce sont les titulaires Daniel Ricciardo et Lando Norris qui ont eu les honneurs de faire rugir le V10 atmosphérique Honda sur le parcours de Goodwood.

Parmi les anciens de la course, le triple champion du monde Jackie Stewart a repris le volant de la Tyrrell-Ford 003 qu’il pilota au début des années 1970, voiture qu’il confia ensuite à Adrian Newey, le directeur technique de Red Bull Racing, vu aussi au volant d’une Aston Martin Valkyrie !

… et Tom Cruise !

Présents également, d’autres illustres champions du monde comme Mario Andretti (1978), Emerson Fittipaldi (1972, 74) et Damon Hill (1996), rejoints par un certain… Tom Cruise ! L’acteur américain, grand passionné de compétition et pilote Red Bull à ses heures, a fait la tournée des grands événements au cours du week-end en assistant, en plus de Goodwood, à la finale Dames du tournoi de Wimbledon mais aussi à la confrontation entre l’Angleterre et l’Italie en finale de l’Euro 2020 de football à Wembley.

Découvrez notre galerie du « Festival of Speed » de Goodwood dans le diaporama ci-dessus. 

A lire aussi :

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *