Les écuries disent oui aux départs arrêtés après la safety car et refusent les GP en deux manches

Les écuries disent oui aux départs arrêtés après la safety car et refusent les GP en deux manches

SAISON 2017 – Réunies autour de Bernie Ecclestone vendredi à Abou Dhabi, les écuries ont adopté l’idée de procéder à un départ arrêté après une neutralisation de course par la safety car, au lieu des départs lancés aujourd’hui. Le plateau de la Formule 1 a en revanche retoqué la proposition du patron du championnat de scinder la course en deux parties.

Lire la suite sur Eurosport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.