Peugeot 3008, Citroën C5 Aircross, DS 7 Crossback, Renaut Kadjar : quel SUV familial français choisir ?

Peugeot 3008, Citroën C5 Aircross, DS 7 Crossback, Renaut Kadjar : quel SUV familial français choisir ?

Vous cherchez un SUV ? Vous voilà mal embarqué, tant les modèles sont nombreux. Pour choisir, il faut donc mettre en place quelques filtres, afin de réduire le champ des possibles. Sur le marché français, ceux qui retiennent votre attention sont, sans surprise, les SUV…français. En 2021, tous nos constructeurs nationaux – à l’exception d’Alpine qui y travaille – possèdent en effet leur modèle. C’est ainsi que les Citroën C5 Aircross, DS 7 Crossback, Peugeot 3008 et Renault Kadjar ferraillent pour vous attirer dans leur filet. Heureusement pour vous, leurs différences sont marquées et chacun dispose de sa botte secrète. Tour d’horizon des SUV familiaux français.

1. Citroën C5 Aircross : le confort avant tout, dès 26 450 €

Citroën C5 Aircross© Alex Krassovsky

Lourd fardeau que celui du C5 Aircross lors de sa présentation au printemps 2017. Avec la disparition de la berline C5 et la désaffection croissante des monospaces malgré la persistance des C4 SpaceTourer dans la gamme, le nouveau SUV doit incarner une nouvelle idée de la familiale Citroën. Quatre ans plus tard, force est de constater que le grand Aircross tient son pari. En plaçant le confort tout en haut de son cahier des charges, il répond à la principale attente de beaucoup de familles. Il y ajoute un sens de l’accueil appréciable, avec de l’habitabilité, trois sièges individuels coulissants derrière, un coffre assez grand et facile à charger, ainsi que de nombreux rangements à bord. On ne peut finalement pas lui reprocher grand-chose, à part un châssis pataud. A jouer autant la carte du confort, le C5 Aircross délaisse forcément le plaisir de conduire.

Nos essais Citroën C5 Aircross

Points forts du C5 Aircross

  • Confort sans pareil dans la catégorie
  • Rapport encombrement/habitabilité/modularité
  • Moteurs variés et tous pertinents
  • Existe en hybride

Points faibles du C5 Aircross

  • Châssis pas dynamique
  • Ergonomie perfectible
  • Quelques détails de finition
  • Pas de transmission intégrale

Les moteurs du C5 Aircross en 2021

  • PureTech 130
  • PureTech 180 EAT8
  • BlueHDi 130
  • Hybride rechargeable 225 ch

2. DS 7 Crossback : le modèle premium, dès 37 300 €

DS 7 Crossback
DS 7 Crossback© Dominique Fontenay

Premier modèle exclusif à DS depuis qu’il s’est émancipé de Citroën, le DS 7 Crossback a tout de suite annoncé la couleur. Son objectif est d’aller titiller les BMW X3 et autres Audi Q5. Ce qu’il parvient à faire sans mal, tant sa présentation est réussie. Le style parfois un peu surchargé peut déplaire à certains, mais on n’enlèvera pas à DS une qualité de fabrication digne des premium allemands. Sans parler des ambiances très différentes selon les finitions. Pour ne rien gâcher, le DS 7 se montre plutôt plaisant à conduire, en trouvant en effet le bon compromis entre confort et efficacité. Quelques défauts sont à déplorer selon la version choisie mais c’est surtout le prix du SUV DS qui peut rebuter. Avec quelques options, on dépasse aisément les 40 000 € même avec le plus petit des moteurs essence.

Nos essais des DS 7 Crossback

Points forts du DS 7 Crossback

  • Présentation originale
  • Qualité de fabrication
  • Moteurs efficaces
  • Transmission intégrale disponible

Points faibles DS 7 Crossback

  • Tarifs peu accessibles
  • Ergonomie peu intuitive
  • Versions hybrides pas toujours économiques

Les moteurs du DS 7 Crossback en 2021

  • PureTech 130
  • PureTech 180 EAT8
  • BlueHDi 130
  • Hybride rechargeable 225 ch
  • Hybride rechargeable 4×4 300 ch

3. Peugeot 3008 : celui à conduire, dès 31 450 €

Peugeot 3008
Peugeot 3008© Peugeot

Plus besoin de présenter le 3008 de seconde génération. Véritable carton commercial depuis sa sortie en 2017, il écrase littéralement la concurrence. Normal, tant son look et sa présentation s’avèrent modernes et originales. Mais l’atout du SUV Peugeot est incontestablement son châssis. Avec un train avant incisif et une direction précise, il offre en effet un comportement plus proche de celui d’une berline – voire meilleur dans certains cas – que d’un SUV haut perché. De quoi contenter ceux qui ne veulent pas reléguer le plaisir de conduite sous prétexte qu’il faut emmener la famille. D’autant que le français n’en reste pas moins confortable. On peut simplement trouver à redire sur l’accueil à bord, avec une banquette arrière moins bien dessinée qu’ailleurs, non coulissante et une ergonomie là encore perfectible. Un défaut logiquement partagé avec le C5 Aircross et le DS 7 Crossback puisqu’ils partagent tous la même architecture électronique. Autre défaut du 3008, ses tarifs pas toujours justifiés.

Nos essais des Peugeot 3008

Points forts du Peugeot 3008

  • Agrément de conduite
  • Intérieur soigné
  • Gamme de moteurs complète
  • Transmission intégrale disponible

Points faibles du Peugeot 3008

  • Modularité moyenne
  • Ergonomie perfectible
  • Tarifs élevés

Les motorisations du Peugeot 3008 en 2021

  • PureTech 130
  • PureTech 180 EAT8
  • BlueHDi 130
  • Hybride rechargeable 225 ch
  • Hybride rechargeable 4×4 300 ch

4. Renault Kadjar : pragmatisme avant tout, dès 29 300 €

Renault Kadjar
Renault Kadjar© Renault

Avant toute chose, il faut préciser que le Renault Kadjar actuel est en fin de vie. C’est donc logiquement le plus “vieux” de ce petit guide. Le choisir, c’est viser le pragmatisme avant tout. Le SUV Renault offre à la fois une habitabilité appréciable, un confort satisfaisant et n’est pas le moins dynamique côté comportement. Sur le fond, on n’a pas grand-chose à lui reprocher. Mais sur la forme, c’est autre chose. Dès sa sortie en 2015, le Kadjar proposait un intérieur daté. L’écart s’est donc beaucoup creusé face à la concurrence sortie plus récemment. La qualité de fabrication n’est pas au rendez-vous, de même que la personnalisation. Enfin, il faut souligner l’absence de motorisations diesel pour les derniers mois de vie du SUV au Losange, ce qui peut être pénalisant pour un véhicule familial et amené à parcourir beaucoup de kilomètres. Reste alors un tarif intéressant.

Nos essais des Renault Kadjar

Points forts du Renault Kadjar

  • Compromis confort/comportement
  • Habitabilité/modularité
  • Rapport prix/équipement

Points faibles du Renault Kadjar

  • Présentation datée
  • Véhicule en fin de vie
  • Absence de diesel
  • Pas de transmission intégrale

Les motorisations du Renault Kadjar en 2021



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *