Le SUV Cupra Formentor face aux Mini Countryman, Peugeot 3008, Renault Arkana et Toyota C-HR

Le SUV Cupra Formentor face aux Mini Countryman, Peugeot 3008, Renault Arkana et Toyota C-HR

Le Cupra Formentor

Cupra Formentor© Cupra

Il faut reconnaître que ce Formentor ne manque pas l’allure. Pas tout à fait SUV et plutôt break surélevé notamment par sa faible hauteur (1,51 m). Essence, hybride rechargeable, de 150 ch à… 390 ch (!), il y en a pour tous les goûts et tous les budgets avec un large choix de motorisations. Mais on s’attendait à s’amuser davantage à son volant. Certes, sa direction est incisive, mais son châssis à la Volkswagen privilégie l’efficacité à l’agilité. Il séduire néanmoins les familles par son habitacle accueillant, son confort de bon aloi et sa dotation riche.

Les plus

  • Style décalé et présentation soignée
  • Large gamme de motorisations
  • Habitacle accueillant et équipement riche

Les moins

  • Conduite pas assez pimentée
  • Ergonomie complexe

Le Mini Countryman

Mini Countryman
Mini Countryman© Mini

Avec ses 4,29 m de long et son style façon break surélevé, le SUV anglais s’adresse aux petites familles B.C.B.G. en quête d’originalité. La ligne largement personnalisable et l’habitacle toujours aussi personnel – même si le remplacement lors du restylage des compteurs à aiguilles par un écran est discutable – confirment son statut d’excentrique. Et, avec sa banquette coulissante et ses places arrière décentes, il n’oublie pas d’être pratique. Pas inconfortable, pour une Mini, à défaut d’enjouer à la conduite, le Countryman a l’avantage d’être proposé en version à quatre roues motrices, en essence, diesel et hybride rechargeable.

Les plus

  • La plus familiale des Mini
  • Personnalisations nombreuses
  • Aspects pratiques

Les moins

  • Agrément de conduite décevant
  • Tarifs des options

Le Peugeot 3008

Peugeot 3008
Peugeot 3008© Peugeot

On ne présente plus la star de Sochaux, qui fait office de référence depuis son lancement en 2016. Renouvelé sur la forme plus que sur le fond en ce début d’année, le 3008 est un séducteur-né. Son aménagement intérieur suscite toujours autant le respect que ses qualités routières. Aussi sympa à conduire que confortable (évitez les 19 pouces), le sochalien fait plaisir à son conducteur autant qu’à ses passagers, à qui il offre un bel espace intérieur, assorti d’un coffre digne de ce nom. Proposé en essence, diesel et hybride rechargeable, le SUV Peugeot a peu de faiblesses, si ce n’est de faire payer plutôt cher ses indéniables qualités.

Les plus

  • Châssis agile et confortable
  • Habitacle séduisant et accueillant

Les moins

  • Position de conduite difficile à trouver
  • Peugeot ne le brade pas

Le Renault Arkana

Renault Arkana
Renault Arkana© Renault

Présenté à Moscou en 2018, le nouveau SUV coupé du Losange déboule bientôt… avec des dessous radicalement différents pour l’Europe. Si sa version russe reprend une base de Dacia Duster, le nôtre reprend la plate-forme du Captur. D’ailleurs, derrière son style bien à lui, dû à son pavillon fuyant, l’Arkana en reprend la planche de bord légèrement modifiée et certaines motorisations, dont le 1.3 essence (140 et 160 ch) et la variante hybride rechargeable E-Tech. Beaucoup moins porté sur le sport que le Formentor, l’Arkana s’annonce en revanche particulièrement spacieux grâce à ses 4,57 m et son empattement de 2,72 m (2,68 m à l’espagnol).

Les plus

  • L’habitacle s’annonce spacieux
  • Version hybride dès le lancement

Les moins

  • Volume du coffre avec le pavillon fuyant ?

Le Toyota C-HR

Toyota C-HR
Toyota C-HR© Toyota

Le SUV nippon est la preuve qu’une ligne qui plaît se vend bien. Encore 26e des ventes aux particuliers l’an dernier, le C-HR arrive ainsi à faire oublier les contraintes imposées par son style. À commencer par un habitacle petit eu égard à ses 4,35 m : on se sent même engoncé derrière, avec ces mini-vitres qui remontent vers l’arrière. En contrepartie, il est plutôt facile à vivre et sympa à conduire, même si l’effet CVT imposé par

les deux versions hybrides proposées au catalogue n’a rien de sportif. Au moins, s’il n’est pas le plus confortable et silencieux qui soit, le C-HR affiche toujours un appétit d’oiseau.

Les plus

  • Style affirmé
  • Sobriété de l’hybride
  • Fiabilité éprouvée

Les moins

  • Places arrière peu spacieuses
  • Confort de suspension et insonorisation quelconques



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *