La nouvelle Fiat Tipo Cross face à ses rivales Citroën C4, Renault Clio, Dacia Duster et Skoda Scala

La nouvelle Fiat Tipo Cross face à ses rivales Citroën C4, Renault Clio, Dacia Duster et Skoda Scala

1. Fiat Tipo Cross

Nouvelle Fiat Tipo Cross© Alex Krassovsky

Pour refaire parler d’elle, la familiale italienne a droit à son petit coup de Rimmel et, surtout, dégaine cette version Cross. Garde au sol rehaussée de 37 mm, sabots de protection et inévitables extensions d’ailes, la Fiat se déguise, à la façon d’une Sandero Stepway, en baroudeuse. Nouveaux équipements, moteurs inédits, elle gagne en modernité sans prendre la grosse tête côté tarif. L’équilibre, malgré la garde au sol surélevée, est plutôt au rendez-vous, même si cette compacte « premier prix » n’affiche ni l’efficacité ni le confort des références de la catégorie.

Les plus

  • Tarifs raisonnables
  • Equipement complet et à la page
  • Habitacle spacieux
  • Volume du coffre
  • Ergonomie globalement soignée

Les moins

  • Finition perfectible
  • Jauge à carburant peu précise
  • Trépidations de suspension
  • Fiabilité à confirmer

2. Citroën C4

C4
C4© Citroën

Son style divise et ce n’est pas la reine des routes sinueuses, mais la C4 assume. La Citroën a choisi son camp, celui du confort et de la douceur à prix contenu (dès 20 900 € avec le PureTech 110). Si le pavillon incliné complique l’accès à la banquette – d’autant qu’il faut franchir une « marche » à la montée comme à la descente –, la C4 est généreuse aux entournures. Et, côté confort de roulement, l’apport de ses amortisseurs à butées hydrauliques est évident. Il fait bon vivre à bord, où l’insonorisation est soignée et l’ergonomie simple à appréhender. Côtés critiques, la contenance du coffre est moyenne (250 dm3) et les sièges avant manquent de maintien latéral.

Les plus

  • Confort et insonorisation
  • Habitabilité
  • Prix raisonnables

Les moins

  • Conduite fade
  • Maintien des sièges avant
  • Chute du pavillon prononcée

3. Dacia Duster

Dacia Duster
Dacia Duster© Christophe Congrega

Impossible d’évoquer les voitures à prix raisonnable sans penser au Duster. Le SUV roumain, en effet, est l’archétype de la bonne affaire, lui qui affiche l’un des meilleurs rapport prix-prestations du marché. Très prochainement restylé, le Duster s’affiche dès 12 490 € avec le 1.0 GPL de 100 ch et pas plus de 22 000 € en version Prestige 4 x 4 de 150 ch. Des tarifs canon pour cet équilibriste, qui conjugue des prestations routières honnêtes avec un habitacle spacieux et accueillant. De quoi faire oublier quelques faiblesses, comme un siège conducteur au soutien lombaire un peu juste et des bruits d’air dès 110 km/h.

Les plus

  • Prix
  • Confort de suspension
  • Habitacle accueillant
  • Capacités tout-terrain en version 4×4

Les moins

  • Bientôt restylé
  • Bruits d’air dès 110 km/h
  • Sièges

4. Renault Clio

Renault Clio
Renault Clio© Christophe Congrega

Avec ses 4,05 m de long, la Clio est un petit gabarit face à la Tipo Cross (4,39 m), alors qu’elle s’affiche à des prix comparables : dès 19 050 € avec le TCe 90 ou le TCe 100 GPL, quand la Fiat s’affiche à partir de 18 990 €, mieux équipée. Mais la Renault n’a pas dit son dernier mot. Forcément moins spacieuse, notamment à l’arrière, la Clio affiche des prestations d’un bien meilleur niveau que l’italienne. Que l’on parle finition, qualités routières ou insonorisation, la française fait mieux. Elle a, en outre, l’avantage d’être proposée en version hybride E-Tech (dès 23 400 €), mais pas en diesel, temporairement retiré du catalogue.

Les plus

  • Homogénéité
  • Qualités routières
  • Insonorisation soignée

Les moins

  • Places arrières moyennes
  • Plus de diesel… pour l’instant

5. Skoda Scala

Scala
Scala© Skoda

Elle n’est pas des plus sexy, mais pour qui recherche une familiale compacte pragmatique et facile à vivre, la Scala mérite l’attention. La tchèque se révèle très accueillante, avec de belles cotes d’habitabilité – mis à part le coffre (270 à 300 dm3 selon la position du plancher) – et de nombreux aspects pratiques. Son confort de roulement est également un point fort grâce à un train arrière doté de silentblocs hydrauliques. L’ergonomie est assez réussie, mais la qualité n’est pas irréprochable et sa conduite plus rassurante qu’émouvante. Enfin, malgré son tarif de base compétitif (dès 21 930 € avec le TSI 110), la facture grimpe vite et le catalogue d’options est trop fourni.

Les plus

  • Habitabilité
  • Aspects pratiques
  • Confort
  • Moteurs sobres

Les moins

  • Conduite pataude
  • Finition moyenne
  • Trop d’options



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *