Renault-Nissan : Ghosn n’est plus résident fiscal français depuis 2012

Renault-Nissan : Ghosn n’est plus résident fiscal français depuis 2012


Selon Libération, Ghosn aurait pour domicile fiscal les Pays-Bas, plus avantageux. Mardi, lors de sa première comparution en public devant un juge japonais, Ghosn s’est dit « faussement accusé et détenu de manière injuste ». Il est soupçonné d’avoir fait couvrir des dettes personnelles avec l’argent de Nissan et a été mis en examen pour dissimulation de revenus.
Lire la suite sur Caradisiac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *