La filière automobile compte sur la solidarité pour se relancer

La filière automobile compte sur la solidarité pour se relancer


L’industrie automobile française a défini des bonnes pratiques avec l’idée de jouer collectif « pour résister à l’onde de choc économique et créer les conditions du redémarrage de l’appareil industriel » après le coronavirus.
Lire la suite sur Caradisiac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *