La Caf peut-elle vraiment financer votre permis de conduire ? - Automag.fr

La Caf peut-elle vraiment financer votre permis de conduire ?

L’obtention d’un permis de conduire s’élève en moyenne à 1 000 €. Heureusement, on distingue des aides au financement de cette précieuse sésame. Parmi ces dernières se trouvent l’aide de 500 €, le permis à 1 € et la bourse au permis de conduire. Mais, quid de la CAF ? Peut-elle vraiment financer votre permis de conduire comme le prétendent certains ? Si oui ou non, quelles sont les implications auxquelles doit-on s’attendre ? Réponses dans cet article.

La CAF peut-elle financer un permis de conduire ?

À vrai dire, la Caisse d’allocations familiales ne finance pas un permis de conduire. Elle n’attribue donc aucun prêt pour vous aider à obtenir ce document. Néanmoins, vous pouvez accéder à certaines aides si vous ne disposez des moyens financiers requis pour passer votre permis. C’est par exemple le cas lorsque vous bénéficiez du Revenu de Solidarité Active. Même dans ce cas, sachez que l’aide ne vous sera pas directement attribuée par la CAF. Elle délèguera plutôt la responsabilité à votre agence Pôle Emploi pour le suivi de votre demande d’aide. Concrètement, l’aide est de 1 200 € et son attribution entre dans le dispositif de retour à l’emploi. Elle constitue alors une aubaine pour les demandeurs d’emploi.

A lire aussi :
D’où proviennent les impacts sur un pare brise

Quid de l’aide au permis accordée par Pôle Emploi ?

L’aide au permis B de Pôle Emploi s’accorde essentiellement aux demandeurs d’emploi. Pour l’obtenir, il faudrait que vous fassiez partie des demandeurs d’emploi inscrits dans l’une des catégories suivantes :

  • A « formation » ;
  • B « contrat de sécurisation professionnelle » ;
  • D « contrats aidés ».

Si ce n’est pas le cas, vous devez justifier d’une promesse d’embauche en Contrat à Durée indéterminée. Il peut aussi s’agir d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat d’intérim de 3 mois au minimum. Quoi qu’il en soit, notons que votre inscription sur la liste des demandeurs d’emploi doit être faite de façon continue, depuis 6 mois au moins. Outre ces conditions, vous devez avoir 18 ans au moins et ne pas détenir un permis de conduire B.

Lire également :
Comment se déroule un stage de pilotage ?

Par ailleurs, des conditions particulières sont appliquées à une catégorie de demandeurs. S’ils sont inscrits en catégorie A, B, D ou CSP, ils doivent remplir l’une des trois conditions ci-après :

  • Bénéficier d’un minium social : allocation aux adultes handicapés, revenu de solidarité active… ;
  • Percevoir l’allocation de sécurisation professionnelle ou l’aide au retour à l’emploi minimal : soit un montant inférieur ou égal à 29,38 € ;
  • Jouir d’une indemnisation par l’assurance chômage.

Quel est le montant de l’aide au permis accordé par Pôle Emploi ?

Le montant accordé par Pôle Emploi en guise d’aide au permis de conduire est plafonné à 1 200 €. Mais, il faut préciser que l’agence se chargera du versement dudit montant à l’école de conduite en trois différentes tranches à savoir :

  • Premier versement : il se fera sur présentation d’une attestation d’inscription et de suivi d’apprentissage par l’école de conduite. Cela doit se faire au plus tard 1 mois après que l’aide soit accordée ;
  • Deuxième versement : Pôle Emploi le fera sur présentation d’une preuve qui atteste de votre réussite à l’examen du Code de la route. Cela se fait généralement 5 mois après l’obtention de l’aide. Le cas contraire, l’agence peut envisager de mettre un terme à l’aide ;
  • Troisième et dernier versement : il sera effectif lorsque vous présenterez un justificatif de réalisation de 30 heures de conduite que vous contresignez. Il peut aussi s’agit d’une preuve de 2 participations à l’examen pratique. Si vous n’avez aucun de ces documents, vous pouvez présenter le justificatif du permis de conduire.

Dans le même sillage, précisons qu’il n’est pas possible de bénéficier de l’aide si votre permis a été invalidé. Par contre, vous pouvez l’obtenir s’il est nécessaire que vous repassiez toutes les épreuves du permis.

Comment demander une aide au permis de conduire à Pôle Emploi ?

Pour demander une aide au permis de conduire à Pôle Emploi, recourez à votre conseiller dans l’agence que vous fréquentez. Ce dernier vous fera remplir un formulaire réservé pour la cause. Mais, il faudrait que l’aide soit demandée avant l’inscription dans l’école de conduite. C’est justement pour cette raison que Pôle Emploi exige que la demande s’accompagne d’un devis détaillé. À cela doit s’ajouter le Relevé d’identité bancaire de l’école concernée.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *