alcool au volant, soyez prudent !

21 décembre 2023

Comme chaque année avant les fêtes, nous nous devons de vous rappeler d’être prudent et de prendre soin des autres. Les fêtes sont l’occasion pour tous de partager un bon moment en famille ou entre amis, mais pour que ces moments restent des souvenirs positifs chacun doit se montrer prudents. L’alcool au volant est la cause de nombreuses morts sur la route. Voici nos conseils pour ne pas prendre le volant après avoir consommé de l’alcool !

Fêtes de fin d'année : soyez prudent avec l'alcool au volant !

(Image de rawpixel.com sur Freepik)

Les dangers de l’alcool au volant

Les effets de l’alcool sur le corps sont en totales contradictions avec une conduite en toute sécurité. Chaque conducteur doit pouvoir rester maître de soi, de son véhicule et être en constante vigilance sur son environnement, ce qu’il n’est pas possible lorsque la consommation d’alcool dépasse les limitations légales.

Conduire nécessite une vision éclairée, l’alcool provoque un rétrécissement du champ visuel et une augmentation de la sensibilité à la lumière. Les réflexes sont ralentis et les notions de distance et d’espace sont altérées. Par ailleurs, l’alcool peut entraîner à une sur-estime de soi qui peut conduire à prendre des risques importants.

Rappel des taux d’alcoolémie légal au volant

Le taux d’alcoolémie autorisé par la loi est différent en fonction de l’expérience d’un conducteur. Ainsi, la loi prévoit un taux d’alcoolémie pour les permis probatoires et les permis de plus de 3 ans.

Taux d’alcoolémie en période probatoire

En période probatoire, le taux d’alcoolémie ne doit pas être égal ou supérieur à 0,2 gramme par litre de sang soit 0,10 mg d’alcool dans un litre d’air expiré. Il s’agit en réalité de zéro verre d’alcool !

Taux d’alcoolémie pour un permis de plus de 3 ans

Le taux d’alcoolémie pour les conducteurs qui ne sont pas en permis probatoire est de 0,5 gramme par litre de sang soit 0,25 mg d’alcool dans un litre d’air expiré.
 

Calculez votre taux d’alcool grâce à notre calculateur d’alcoolémie !

Quelles sont les sanctions pour alcool au volant ?

L’alcool au volant peut être une infraction ou un délit. En fonction du taux d’alcoolémie constaté par les forces de l’ordre les sanctions peuvent être différentes.

Taux d’alcool supérieur ou égal à 0,5 g/litre de sang

Lorsque qu’un conducteur est contrôlé avec un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,5 g/litre de sang et inférieur à 0,8, il s’agit d’une infraction. Les sanctions prévues par le Code de la Route sont les suivantes :

  • amende de 135 euros,
  • retrait de 6 points de permis,
  • suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans,
  • immobilisation du véhicule.

Taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,8 g/litre de sang

Une alcoolémie au volant supérieure ou égale à 0,8 g/litre de sang est un délit. Il y a donc un passage au tribunal où le juge peut prononcer les sanctions suivantes :

  • amende de 4 500 euros,
  • retrait de 6 points de permis,
  • suspension de 3 ans du permis de conduire,
  • obligation d’accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière,
  • 2 ans d’emprisonnement.

Alcool au volant et fêtes de fin d’année : quelles sont les alternatives ?

L’important est d’anticiper votre retour pour ne pas vous retrouver sans options à la dernière minute.

Désigner un SAM

SAM (sans accident mortel) est un incontournable des fêtes. SAM c’est la personne qui conduit, mais qui ne boit pas. Désignez une personne de confiance dont vous êtes sûre qu’il ou elle ne consommera pas d’alcool.

Dormez sur place

En tant qu’hôte il est pertinent de proposer à votre famille ou amis de dormir sur place. Prévoyez de la place pour leur éviter de prendre le volant.

Prendre une chambre d’hôtel ou un appartement

S’il n’est pas possible de dormir sur place, nous vous conseillons de réserver à l’avance un hôtel ou un appartement accessible facilement à pied.

Mettre à disposition une boîte à clé

Le principe de la boîte à clé est simple. L’hôte se charge de récupérer les clés de voiture de chaque invité avant de rentrer.

Lorsqu’un invité souhaite partir, il devra souffler dans un éthylotest. Si celui-ci est positif la personne ne pourra pas récupérer ses clés. Proposez-lui de dormir sur place ou de se faire raccompagner par une personne qui n’a pas bu.

L’ensemble de l’équipe PermisAPoints vous souhaite de belles fêtes ! Soyez prudent pour le bien de tous.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *