Souscrire une assurance auto jeune conducteur - Automag.fr

Souscrire une assurance auto jeune conducteur

Souscrire une assurance auto jeune conducteur

Les conducteurs récemment titulaires du permis de conduire représentent un risque plus élevé que la moyenne pour les assureurs. Ils doivent donc assumer le paiement d’une surprime importante pendant leurs premières années au volant. Comment souscrire une assurance auto « jeune conducteur », et comment trouver un contrat au meilleur tarif ?

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

La notion de « jeune conducteur » est notamment définie par l’article A121-1-1 du Code des assurances . Il peut s’agir :

  • Soit d’un conducteur ayant obtenu son permis de conduire depuis moins de trois ans ;
  • Soit d’un conducteur au permis de conduire plus ancien, mais ne pouvant justifier d’une assurance auto effective au cours des trois années précédant la souscription du contrat.

Un jeune conducteur peut donc aussi être un automobiliste déjà expérimenté, mais ayant renoncé à posséder et utiliser une voiture pendant plusieurs années.

Dans les deux cas, l’assureur est fondé à appliquer une surprime d’assurance pour couvrir ce profil d’automobiliste, et par conséquent à le faire payer plus cher que les autres.

Pourquoi souscrire une assurance auto « jeune conducteur » ?

Le traitement différencié des jeunes conducteurs par les assureurs se justifie par une dangerosité moyenne plus élevée. Selon les chiffres publiés régulièrement par la sécurité routière, les automobilistes ayant obtenu leur permis de conduire au cours des deux années précédentes sont impliqués dans plus d’un accident mortel sur cinq (source : matmut.fr). Ils sont également surreprésentés dans les autres accidents corporels (deux sur cinq).

Le raisonnement est identique concernant un automobiliste plus expérimenté, mais n’ayant pas conduit pendant plusieurs années. L’assureur va en effet considérer qu’il a perdu ses réflexes au volant, et peut donc représenter un risque équivalent à celui d’un jeune homme ou d’une jeune femme fraîchement titulaire du permis.

Jeune conducteur et permis probatoire

La plupart des jeunes conducteurs relèvent également du dispositif du permis de conduire probatoire. Au cours de sa première année de conduite, le titulaire est crédité de 6 points seulement sur son permis. Il devra ensuite ne commettre aucune infraction au Code de la route pour atteindre progressivement le plafond de 12 points, à raison de :

  • 2 points par an en cas d’apprentissage traditionnel ou d’apprentissage supervisé (soit un permis probatoire d’une durée de 3 ans) ;
  • 3 points par an en cas de conduite accompagnée (soit un permis probatoire d’une durée de 2 ans).

Quel est le montant de la surprime d’assurance pour un jeune conducteur ?

L’application d’une surprime pour les jeunes conducteurs constitue une faculté laissée aux assureurs par la loi, mais pas une obligation. Il est donc possible de comparer plusieurs contrats entre eux pour sélectionner la formule la plus avantageuse.

Dans tous les cas, la surprime acquittée par un jeune conducteur – en cas de formation classique au permis de conduire – est plafonnée par l’article A121-1-1 du Code des assurances. Elle peut s’élever au maximum à :

  • 100 % de la prime de référence pour la première année (soit un doublement) ;
  • 50 % de la prime de référence pour la deuxième année ;
  • 25 % de la prime de référence pour la troisième année.

Sans accident responsable, la surprime est ensuite définitivement supprimée au bout de la troisième année.

En complément de la surprime d’assurance, le système de bonus malus s’applique aux jeunes conducteurs comme à tous les autres assurés. En cas d’accident responsable, un jeune conducteur peut donc tout à fait cumuler la surprime et un malus, et s’acquitter ainsi d’une prime très élevée.

Conduite accompagnée et assurance auto « jeune conducteur »

La conduite accompagnée, ou « formation anticipée d’apprentissage de la conduite », permet à un adolescent d’entamer sa formation dès l’âge de 16 ans. Elle lui offre aussi l’opportunité d’acquérir ses premiers réflexes au volant du véhicule parental.

Ce type de formule comporte de nombreux avantages, dont notamment la perspective d’économies sur le futur contrat d’assurance auto « jeune conducteur ». En effet, la surprime d’un jeune conducteur ayant suivi une formation en conduite accompagnée est plafonnée à seulement :

  • 50 % de la prime de référence pour la première année au lieu de 100 % ;
  • 25 % de la prime de référence pour la deuxième année au lieu de 50 % ;
  • 12,5 % de la prime de référence pour la troisième année au lieu de 25 %.

Cet avantage est justifié par la plus grande expérience de ce profil de jeune conducteur, le rendant moins risqué pour un assureur.

Comment assurer un jeune conducteur au meilleur prix ?

Un conducteur récemment titulaire du permis de conduire ne possède pas encore nécessairement son propre véhicule, et n’en a pas toujours le besoin. Dans ce cas, il peut être intéressant de le déclarer comme conducteur secondaire d’un autre véhicule – typiquement celui de ses parents. Cela va lui permettre d’accumuler un début d’ancienneté en tant qu’assuré. Lorsqu’il fera l’acquisition de son propre véhicule, la surprime applicable sera d’autant moins élevée. En l’absence d’accident responsable avec ce véhicule familial, il commencera aussi immédiatement à générer un bonus (–5 % par an). S’il lui est impossible d’attendre, le jeune conducteur devra alors souscrire un contrat en son nom propre, et s’acquitter de la surprime. Pour ne pas payer trop cher, il pourra par exemple :

  • Choisir un véhicule d’occasion et/ou de faible valeur plutôt qu’un modèle onéreux ;
  • Sélectionner un niveau de garantie adapté, en se limitant au besoin à une simple assurance « au tiers » (remboursement intégral du préjudice des tiers, mais aucune indemnisation pour l’assuré lui-même) ;
  • Utiliser un comparateur d’assurances auto en ligne pour mettre les assureurs en concurrence et choisir l’offre la plus avantageuse, avec la surprime la moins élevée.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.