La résiliation de son assurance auto jeune conducteur - Automag.fr

La résiliation de son assurance auto jeune conducteur

La résiliation de son assurance auto jeune conducteur

Résiliation d’assurance auto jeune conducteur : quand, comment ?

La résiliation d’assurance auto fonctionne dans les deux sens. En effet, si certains motifs légitimes autorisent votre assureur à résilier votre contrat, vous pouvez parfaitement y mettre un terme de votre propre initiative. Y compris si vous êtes jeune conducteur ! Conseils et mode d’emploi.

Sous quelles conditions un jeune conducteur peut-il résilier son assurance auto ?

La plupart des contrats d’assurance auto sont à tacite reconduction. Cela signifie que sauf mention contraire de la part du souscripteur, ils sont renouvelés automatiquement chaque année, à la date d’échéance. Comme les conducteurs expérimentés, les jeunes conducteurs ont la possibilité de résilier leur contrat d’assurance auto à compter de la première date anniversaire, soit au bout d’un an de souscription.

C’est ce que prévoit la loi Hamon. Vous n’avez aucun motif de résiliation pour votre décision à justifier auprès de votre assureur. La résiliation du contrat n’entraîne par ailleurs ni frais ni pénalités.

À noter :

pensez à demander un relevé d’information Ce document renseigne sur votre profil et retrace votre historique en tant que conducteur. Il ne vous sera pas forcément délivré automatiquement par votre assureur. Vous en aurez toutefois besoin pour souscrire une nouvelle assurance. Votre ancien assureur dispose d’un délai de 15 jours pour vous le transmettre.

Résiliation anticipée d’assurance auto jeune conducteur : dans quels cas ?

Exceptionnellement, il est possible de résilier son assurance auto avant la première échéance. Cette opportunité se présente notamment dans les cas de figure suivants :

  • Diminution du risque assuré sans baisse du montant de la prime d’assurance ;
  • Aggravation du risque assuré (votre assureur vous proposera alors de nouvelles conditions d’assurance, que vous êtes en droit de refuser) ;
  • Transmission du véhicule à un tiers ;
  • Augmentation du tarif d’assurance sans motif particulier.

Date, procédure : comment faire pour résilier son assurance auto jeune conducteur ?

Dans le cadre d’une résiliation, deux cas de figure peuvent se présenter :

  • Le véhicule continuera de circuler ;
  • Le véhicule ne circulera plus.

Dans le premier cas, vous devez obligatoirement reprendre une assurance. La procédure de résiliation revient alors à votre nouvel assureur. Vous n’avez à vous occuper d’aucune formalité. Il vous suffit simplement de lui communiquer les informations relatives à votre ancien contrat (coordonnées de l’assureur, numéro de contrat, numéro d’assuré). Dans le second cas, pour pouvoir résilier votre contrat d’assurance auto, vous devez effectuer vous-même les démarches auprès de votre compagnie d’assurance. En pratique, il vous faut envoyer une lettre recommandée (papier ou électronique) avec avis de réception pour l’informer de votre souhait de résilier votre contrat. Concernant les modalités de résiliation, elles diffèrent selon que vous résiliez votre contrat avant ou après la première année.

Résiliation à la première échéance du contrat

Pour éviter la reconduction automatique de votre contrat, vous êtes tenu de respecter un délai de préavis. Celui-ci est en principe fixé à 2 mois. Par exemple, si la date d’échéance de votre contrat tombe le 31 mai, vous devez envoyer (ou faire envoyer par votre nouvel assureur) votre lettre de résiliation au plus tard le 31 mars. Le cachet de La Poste fait foi.

Bon à savoir : résilier son assurance auto avec la loi Chatel

Votre assureur est tenu de vous rappeler votre droit de résiliation en même temps qu’il vous transmet votre avis d’échéance. S’il vous l’envoie moins de 15 jours calendaires avant la date limite de résiliation, vous pouvez résilier votre contrat dans les 20 jours suivant ledit envoi. La résiliation prend alors effet non pas à l’échéance, mais le lendemain de la date figurant sur le cachet de La Poste. Attention : seuls les contrats tacitement reconductibles sont concernés par cette loi.

Résiliation après 1 an de souscription

Aucun délai de préavis ne vous est ici imposé. Cela, pour une bonne raison : la résiliation peut ici se faire à tout moment, indépendamment de l’échéance annuelle. Elle prendra effet 1 mois après la date de réception de votre demande. Durant cette période, vous serez toujours couvert par votre contrat. Une fois la résiliation effective, votre assureur dispose d’un délai de 30 jours pour procéder au remboursement des primes trop perçues.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.