Scène d'apocalypse filmée en voiture par une Dashcam - Automag.fr

Scène d’apocalypse filmée en voiture par une Dashcam

Un conducteur américain en voiture s’est fait emporter par des vents à 240 km/h lors d’une tornade dans le Tennessee (États-Unis).

Les images font froid dans le dos. Lors de la tornade récente qui s’est abattue sur les États-Unis, dans le Tennessee, un automobiliste a été pris au piège par le vent et sa Dashcam a tout filmé. La vidéo de sa caméra embarquée montre comment les rafales emportent tout sur leur passage, y compris la moustiquaire de la vitre de Cameron McNeil. Ce dernier tente de trouver un itinéraire lui permettant de se mettre à l’abri.

Des dégâts sur sa voiture et la ville

Par miracle, Cameron s’en est sorti indemne. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que les éléments naturels étaient déchaînés au vu des images. Heureusement, il est parvenu à reprendre son chemin sans être blessé. La tornade et les vents, d’une vitesse de 240 km/h ont ravagé tout ce qui se trouvait sur leur passage. On peut voir de la tôle s’envoler comme s’il s’agissait d’un simple bout de carton.

À lire aussi : 

L’astuce ultime pour éviter la buée dans votre voiture

Panneau recouvert de neige : dois-je payer si je me suis fait flasher ?

Un sanglier et une erreur de pédales pour cet accident insolite

Lutte intense contre le vent

Le conducteur a dû faire preuve de sang froid pour s’en sortir. Il a donné de grands coups de volant en tentant de lutter contre le vent. La Dashcam de cet automobiliste de 25 ans a tout filmé alors que le jeune homme traversait Clarksville samedi dernier. Au-delà de la foudre, qui a fait plier les poteaux électriques, ce sont tous les débris volants qui ont provoqué des fissures sur son pare-brise.

Cameron confie, après coup : « Dans la vidéo, vous pouvez voir des transformateurs exploser, mon pare-brise se fissurer et des choses partout. »

Il faut savoir que 6 personnes, dont deux enfants, ont péri lors de cette tempête. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été privées d’électricité suite à la destruction des poteaux électriques de plusieurs villes.

Cameron conduisait dans le noir et a dû s’en sortir avec peu de visibilité. Même si sa vie n’est plus en danger, il se souviendra longtemps de ce trajet apocalyptique.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *