La police tombe sur un champion de la récidive, le chauffard roule sans permis depuis deux décennies - Automag.fr

La police tombe sur un champion de la récidive, le chauffard roule sans permis depuis deux décennies

Zapping Autonews Bugatti Chiron Profilé (2023) : l’exemplaire unique et vendu aux enchères en vidéo

Cette affaire débute le 28 novembre dernier dans le nord de la France, à Tourcoing. La police repère ce conducteur et entame avec lui une course-poursuite en ville sur 7 km à des vitesses dangereuses vu l’environnement, entre 80 et 90 km/h d’après les informations de nos confrères du quotidien La Voix du Nord dans son édition de ce vendredi 5 janvier. Au passage, le conducteur de 48 ans grille un feu rouge et roule à plusieurs reprises dans des rues en sens interdit. Sa cavale s’achève quand il percute la voiture de police à ses trousses. Dans son résumé des faits qui lui sont reprochés, le président du tribunal est sans pitié :

« Ce n’est que parce que la circulation est ralentie que les policiers parviendront à vous interpeller après avoir brisé une vitre pour vous extraire du véhicule ».

Un casier judiciaire bien chargé

Le problème pour ce chauffard c’est qu’il n’en est pas à son premier délit. Son casier est riche de 22 condamnations, dont cinq pour délits routiers dont la première remonte à 2004. Et c’est encore une fois le cas ici. Car lors de son arrestation, les policiers découvrent que le suspect est positif à la cocaïne et aux opiacés. Ce n’est pas tout. Il conduit sans permis de conduire et sans assurance. Pire que cela, il est sous le coup d’une interdiction de conduire d’un an.

Malgré les faits reprochés et son passif, le chauffard tente de convaincre son auditoire de sa bonne volonté :

« Je sais que j’ai fait des erreurs, mais je compte passer mon permis et rester sérieux ».

Réponse cinglante du président du tribunal :

« Mais pourquoi vous ne l’avez pas passé depuis 20 ans ? Avoir le permis n’est pas une option ».

Et la procureure de la République d’enfoncer le clou en requérant deux ans d’emprisonnement ferme et une amende de 800 euros :

« Il est difficile de trouver des éléments positifs à son actif ».

Au final, le tribunal le condamne à 24 mois d’emprisonnement dont huit en sursis probatoire de deux ans avec l’obligation de se soigner et travail plus une amende de 400 euros.

Pour résumer

Un chauffard récidiviste écope de 24 mois de prison, dont huit avec sursis probatoire de deux ans, suite à une course-poursuite dans le nord de la France. Agé de 48 ans, le conducteur, dépourvu de permis depuis 20 ans, a un casier judiciaire comprenant 22 condamnations, dont plusieurs pour délits routiers. La police l’a intercepté après une fuite de 7 km à des vitesses dangereuses, incluant la violation de feux rouges et la conduite en sens interdit. Testé positif à la cocaïne et aux opiacés lors de son arrestation, le chauffard conduisait également sans assurance et malgré une interdiction de conduire d’un an. Malgré des tentatives de justification, le tribunal a prononcé une peine de prison, une amende de 400 euros, et a souligné l’importance de passer le permis.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *