il photographie une Lamborghini miniature sur un tapis de course - Automag.fr

il photographie une Lamborghini miniature sur un tapis de course


Il suffit de pas grand-chose pour faire d’une miniature, une vraie voiture ! Et ce n’est pas le photographe automobile Kunal Kelkar, co-fondateur de l’agence The Autofocus, qui vous dira le contraire.

Son activité principale avec les constructeurs automobiles s’étant temporairement arrêtée, il a trouvé un autre moyen de s’occuper : il immortalise ses miniatures ! On ne parle pas d’un bolide bien installé sur son étagère… Non ! Il s’est lancé dans une vraie mise en scène digne de shooting professionnels. En réalité, il était censé être en Europe pour photographier une vraie Lamborghini, mais le covid-19 en a décidé autrement… « Nous avons dû trouver de nouvelles façons de faire ce que nous aimons ! » explique t-il sur son compte Facebook.

Un tapis de course comme terrain de jeu ! 

Pour rendre ses photos les plus crédibles possibles, il a investi une pièce de chez lui et a réquisitionné… le tapis de course familial ! C’est d’ailleurs en faisant de l’exercice que lui est venue l’idée. 

Pour réaliser sa supercherie, il a donc accroché sa Lamborghini Huracan à un lacet pour qu’elle roule sur le tapis, sans en être éjectée. Sur le côté de l’appareil de running, il a fixé le filet d’une table de ping-pong. Un artifice avec un double avantage : celui de créer un semblant de décor et retenir la voiture au besoin. 
Puis, muni d’un spray rempli d’eau, Kunal Kelkar a vaporisé quelques gouttelettes sur le bolide lancé « à pleine vitesse ».

Quelques ajustements lumière et clics plus tard, les photos sont dans la boîte (voir le diaporama pour découvrir les coulisses). Un petit stage en post-production a permis de retoucher les clichés et notamment d’effacer le fil qui retenait la sportive italienne. Le photographe a baptisé cette série de photos du nom d’un film : « The Art of Racing in the Rain ».

Et aussi, des 4×4 radiocommandés plus vrais que nature… 

Sur Internet, il n’est pas rare de voir des clips ultra-réalistes où des modèles radiocommandés explorent des terrains hostiles. Et la tromperie n’est d’ailleurs pas toujours visible au 1er coup d’œil. Chapeau aux artistes ! A vos appareils photos ou caméras, il vous reste encore quelques jours de confinement pour vous essayer à ce type de « super-production ».

Pour les moins doués, vous pouvez toujours vous essayer au stop-motion. Cette technique consiste à réaliser un montage animé grâce à une succession de plusieurs images.

Photo : Facebook The AutoFocus 
Sources : CreaPills, The AutoFocus

Lire aussi :
Confinement : 8 idées pour occuper les petits fans d’auto
Confinement : un cahier de coloriage Audi pour les enfants !

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *