Bruxelles 2023 - Abarth 500e : elle entre dans une nouvelle ère - Automag.fr

Bruxelles 2023 – Abarth 500e : elle entre dans une nouvelle ère

Comme la Fiat 500 de troisième génération, la version énervée Abarth troque son moteur thermique contre un bloc électrique. Ce dernier affiche une puissance peu réjouissante de 113,7 kW (soit 155 ch), on est alors loin de l’ancienne 695 qui sortait 180 ch de son petit moteur à essence. Et ce n’est pas son couple de 235 Nm (contre 250) qui va compenser. Peu importe, puisque le temps de cette puce thermique est révolu.

Malgré tout, cette pétillante citadine abat le 0 à 100 km/h en 7 secondes et se révèle plus réactive dans l’exercice des reprises : une seconde de moins pour passer de 60 à 100 km/h. Abarth précise qu’elle est même plus rapide sur leur piste d’essai, à Balocco en Italie, avec un gain d’une seconde au tour par rapport à la 695. De plus, il n’est pas exclu que des versions plus puissantes soient au programme.

En revanche, le constructeur ne précise pas encore son poids, qui devrait s’approcher des 1 300 kg, à cause notamment de la batterie de 42 kWh. Un accumulateur qui devrait lui permettre de parcourir environ 300 km sur le cycle WLTP. Côté recharge, elle est équipée d’un système rapide de 85 kW, pour atteindre 80 % d’autonomie en 35 minutes.

Le « son légendaire » préservé

Afin de combler l’absence d’explosion sous le capot, un générateur de son doit reproduire le « rugissement » Abarth. Des fans de la marque ont été consultés sur ce point afin de donner leur avis. De plus, un son de guitare sort des haut-parleurs lorsque le conducteur met l’auto en route, via le système AVAS (Acoustic Vehicle Alert System), tout un programme.

Bruxelles 2023 - Abarth 500e : elle entre dans une nouvelle ère

L’Abarth 500 est disponible à la précommande en édition de lancement Scorpionissima limitée à 1949 unités. Deux coloris sont au choix, Vert Acide et Bleu Poison, et l’équipement est complet avec les jantes de 18 pouces, le toit vitré fixe (capote noire pour le cabriolet), le pédalier sport, les sièges et une partie de la planche de bord en Alcantara…

Il reste enfin la notion de prix. Affichée 43 000 €, voire 46 000 € en cabriolet, cette Abarth Scorpionissima fait payer cher son exclusivité.

 

 Le salon de l’Auto de Bruxelles fête son 100e anniversaire en fanfare

Les salons de Paris, Genève et Francfort ont été pendant des décennies les salons les plus importants d’Europe, si ce n’est du monde.  

Francfort remplacé par Munich, Genève par Doha, ne subsiste désormais parmi ces ténors que le Mondial de Paris dont la dernière version en 2022 était plutôt terne.

Et l’ex « petit » salon de Bruxelles pourrait bien tirer son épingle du jeu en proposant une édition 2023 très ambitieuse : plus de 50 marques sont représentées et d’importantes nouveautés y sont révélées. Caradisiac vous fait découvrir de l’intérieur ce prometteur salon de Bruxelles.

                                                          Informations pratiques

Où : Parc des expositions, Pl. de Belgique 1, 1020 Bruxelles,
Quand ? Du samedi 14 au dimanche 22 janvier 2023 (journée réservée à la presse le vendredi 13)
Quels horaires ? Ouverture au public : du samedi 14 au dimanche 22 janvier – Heures d’ouverture : de 10h00 à 19h00 – Nocturnes jusqu’à 22h : lundi 16 et vendredi 20 janvier

Billetterie : Autosalon | Askoto

 

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *