Ferrari, une contrefaçon chinoise

Ferrari, une contrefaçon chinoise

« GRAND PRIX DE CHINE – Ferrari a passé rapidement une consigne à Charles Leclerc pour mieux propulser Sebastian Vettel sur le podium, dimanche. Malheureusement renvoyé à son statut de n°2, le Monégasque ne su0027en est jamais remis. »

Lire la suite sur Eurosport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *