Protéger et entretenir votre pare-brise en période de froid

Protéger et entretenir votre pare-brise en période de froid

Imaginez que vous vous réveillez pour le travail, que vous vous roulez hors du lit, que vous vous préparez et que vous sortez de la maison. Vous appuyez sur le bouton « déverrouiller » de votre clé sans fil sans regarder, tout en vérifiant vos e-mails sur votre téléphone. Vous jetez un coup d’œil vers le haut et vous remarquez que votre voiture ou votre camion est recouvert d’une épaisse couche de givre.

Vous êtes déjà en retard de quelques minutes, et maintenant, vous devez dégivrer votre pare-brise avant même de penser à reculer. Cinq minutes de grattage peuvent sembler une éternité.

Heureusement, il existe plusieurs façons de protéger votre pare-brise du froid, et nous allons les partager dans cet article.

Prévention

L’une des meilleures façons de protéger votre pare-brise du froid est de le protéger à l’avance. Surveillez le temps qu’il fait, en vous attendant à une forte baisse de température pendant la nuit. Si vous savez que la température baisse, surtout s’il y aura de la pluie verglaçante ou de la neige, nous vous suggérons de trouver un moyen de couvrir votre pare-brise. L’idéal est de se garer dans un garage, mais si ce n’est pas possible, il existe des bâches conçues pour protéger le pare-brise, que l’on peut acheter pour quelques euro.

Si vous n’avez pas pu acheter votre bâche, une boîte en carton, coupée à plat, peut aussi faire l’affaire. Ce n’est peut-être pas l’idéal, mais cela peut vous faire gagner quinze minutes de grattage le matin, et vous permettre d’abriter votre pare-brise, cet élément fondamental qui vous protège du vent, des oiseaux, des insectes et des débris pendant que vous roulez.

En outre, n’oubliez pas d’éloigner vos essuie-glaces de la vitre. Cela empêchera la glace de s’accumuler et de provoquer une déchirure du caoutchouc, qui devra être remplacé plus tôt.

Si de la glace s’est malgré tout accumulée, prenez un petit chiffon, versez un peu d’alcool à bruler sur celui-ci, et frottez la glace en faisant attention à ne pas en mettre à côté.

P.S. N’oubliez pas vos rétroviseurs latéraux ! Un sac en plastique enroulé autour du miroir avec un élastique fera des merveilles pour empêcher la glace et la neige de s’accumuler. Gardez-en une paire dans votre boîte à gants !

Ce qu’il ne faut PAS faire !

Ne versez jamais d’eau chaude ou tiède directement sur le pare-brise ! Modifier rapidement la température du verre peut être incroyablement dommageable pour votre pare-brise, le faisant se fissurer ou même se briser. Nous vous conseillons de ne jamais verser de liquide d’aucune sorte sur votre pare-brise, même si cela semble être un moyen rapide de le dégivrer !

Il est également préférable de laisser votre pare-brise se réchauffer progressivement. Il est tentant de mettre le chauffage à fond et de passer aux dégivreurs, mais là encore, les changements rapides de température sont rarement de bon augure pour la santé de votre pare-brise. Allumez le chauffage dans la voiture, mais ne passez pas sur les dégivreurs Laissez le temps au verre de se réchauffer progressivement.

Bien sûr, ne conduisez pas lorsque votre vue est obstruée par la neige ou la glace.

Il est tentant d’essayer de vous dépêcher et de partir, mais c’est un danger non seulement pour votre pare-brise, mais aussi pour vous et les autres conducteurs autour de vous. Soyez patient – même si cela signifie être en retard.

Traitement

Si vous remarquez des impacts, il est très important de les faire diagnostiquer et traiter immédiatement par des professionnels. Comme nous venons de le dire, la chute des températures entraîne la détérioration des pare-brises. Examinez donc attentivement ce dernier, et appelez des professionnels si vous trouvez des impacts, aussi petits soient-ils. Vous pourriez vous réveiller le lendemain matin et découvrir que cet impact s’est transformé en une fissure à part entière !

Un enjeu de sécurité et de règlementation

Comme nous l’avons évoqué, un impact sur votre pare-brise peut vite devenir une fissure, et celle ci menace votre pare-brise, mais également votre sécurité. Il va sans dire que la réparation d’un pare-brise sera toujours moins coûteuse qu’un remplacement complet. Et réparer ou changer un pare-brise est une opération technique délicate qui ne s’improvise pas et qui nécessite un outillage et un savoir-faire spécifique !

Sachez également qu’une fissure ou un impact dans le champ de vision sont des motifs de rejet au Contrôle Technique obligatoire de votre voiture.

N’attendez donc pas que votre pare brise se fissure : faites le réparer ou remplacer dès maintenant !

Nous avons tous ce Gimmick en tête « Carglass® répare, Carglass® remplace »…

Établie depuis de nombreuses années sur le marché de la réparation et le changement de pare brise, cette société est connue et reconnue pour son savoir-faire. Et pour éviter l’immobilisation de votre voiture et des frais éventuels à votre charge, la réparation d’un impact est privilégiée dès lors que certaines conditions sont réunies (Carglass® répare uniquement les impacts plus petits qu’une pièce de 2€, situés hors champ de vision du conducteur, à au moins 2 cm du détecteur de pluie et à au moins 4 cm du bord du vitrage. SINON CARGLASS REMPLACE le pare-brise !)

De plus, cette réparation n’entraine quasiment jamais de franchise

Carglass® est présent sur tout le territoire et on peut compter sur leur professionnalisme pour réparer son pare-brise à Beaumont-sur-Oise par exemple.

Alors, pour éviter la déconvenue d’une fissure entrainant une contre visite au contrôle technique, si votre pare brise a un impact, ne tardez pas à consulter le site internet de Carglass® pour trouver le centre le plus proche de votre domicile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *