Motos 100 CH décret sur la puissance est signé

Motos 100 CH décret sur la puissance est signé

14/04/2016  Le journaliste LITT de Auto Actu sur le WEB nous indique :
Le décret libérant la puissance des motos a été signé

Les motos homologuées Euro 3 et équipées d’un ABS pourront bientôt être débridées : le décret modifiant l’article du Code de la route limitant la puissance de ces motos à 100 ch a été signé par les ministres concernés.

Reste à attendre la validation de l’arrêté du ministère de l’Environnement et la publication au Journal officiel.

Depuis le 1er janvier 2016, les motos homologuées Euro 3 et munies d’un système de freinage ABS sont susceptibles de bénéficier de la totalité de leur puissance, alors qu’elles étaient jusqu’alors limitées à 73,6 kW (100 ch) en France (les motos homologuées Euro 4 sont d’ores et déjà livrées en puissance libre).
Avec presque 4 mois de retard, les quatre ministres concernés ont signé le décret modifiant l’article R311-1 du Code de la route qui indique cette limitation à 73,6 kW.
Il reste maintenant à confirmer l’arrêté du ministère de l’Environnement autorisant l’usage des motos Euro 3 (avec ABS) en puissance libre, et ensuite la publication des nouveaux textes au Journal officiel.
C’est donc l’épilogue d’un roman qui dure depuis de longs mois, où la profession de la moto – les constructeurs en tête – n’a pas brillé par son efficacité.
Outre le fait qu’au jeu des annonces un certain nombre de clients ont retardé leur achat, la plupart des marques (sauf Honda) avait commandé leurs motos Euro 3 en puissance libre. Or, pour certaines d’entre elles le type-mine “full” est différent du type-mine “100 ch”. Dès lors, il était impossible pour les réseaux de vendre ces motos qui leur avait parfois été livrées (mais pas facturées).
Cette situation a certainement ralenti le marché des grosses cylindrées durant le premier trimestre et des marques comme Yamaha, KTM et Suzuki ont été particulièrement impactées.

Les mois de mai et juin devraient s’accompagner de fortes hausses de vente.
Maintenant, il ne faut pas rêver : la libération de la puissance des motos n’aura à terme aucune incidence sur le niveau des ventes. En espérant qu’elle n’aura pas, à l’inverse, une incidence sur le coût des assurances. Un sujet pour l’instant éludé par la profession mais pourtant fondamental : une moto assurée hier en 100 ch est-elle toujours assurée dans les mêmes conditions en 130, 150 ou 200 ch ?
Pascal Litt

Notre avis: Vaste sujet extrêmement important non seulement pour le commerce des motos mais aussi pour l’accidentologie, le risque devient encore plus important de voir des utilisateurs encore limités en puissance en raison de leur permis utiliser indûment de telles machines !!

Lire l’article complet sur problemauto.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *