un break façon SUV à l'horizon - Automag.fr

un break façon SUV à l’horizon

un break façon SUV à l’horizon


Outre la berline 5 portes ainsi que le break, la gamme Astra devrait compter une troisième déclinaison crossover dont voici une première illustration. Contrairement à ce qui était prévue initialement, celle-ci ne prendrait pas appui sur la compacte à hayon mais plutôt sur le break et pourrait prendre l’appellation Country Tourer.

Parce que la précédente cuvée n’a pas rencontré le succès espéré, Opel met toutes les chances de son côté avec sa nouvelle Astra. Si la berline compacte a gagné en caractère en passant d’une génération à l’autre, elle va surtout être déclinée en de multiples versions, permettant au constructeur de toucher un maximum de cibles. Outre l’inévitable déclinaison 5 portes, première à avoir été introduite, suivie récemment par le break Sports Tourer, une troisième déclinaison viendra par la suite. Ça, nous vous en avions déjà parlé par le passé. Oui mais, il y aurait eu du changement. D’après les dernières rumeurs qui circulent, Opel ne prendrait pas pour base la compacte à hayon, mais plutôt le break. Voici à quoi cette Astra Sports Tourer surélevée pourrait ressembler.

Une appellation Country Tourer à confirmer mais qui fait sens

L’opération cosmétique ne se limiterait pas cependant à ajouter quelques appendices de baroudeur comme les inévitables passages de roues en plastique des déflecteurs en métal à l’avant et à l’arrière ou sur la version déjà existante. Non, la poupe serait entièrement retravaillée avec un toit descendant en pente douce, façon break de chasse. Ce modèle serait en quelque sorte un mix entre une Kia Proceed au pavillon abaissé et la Ford Focus SW Active aux accents de baroudeur. Une recette originale qui pourrait faire mouche.

L’appellation Country Tourer est évidemment à confirmer. Mais elle ferait sens dans la mesure où la marque au blitz a, fut un temps, commercialisé sa réponse à l’Audi A4 Allroad sur la base de son Insignia. Et elle prenait le nom de Country Tourer. Il semblerait donc logique qu’Opel réutilise ce nom déjà existant. La confirmation, nous devrions l’avoir vers 2023, date à laquelle ce modèle est attendu. Pour la partie motorisations, on s’attend à ce qu’elle reprenne celles des modèles « classiques », elle serait ainsi thermique, hybride rechargeable et, pourquoi pas, électrique car l’Astra embarquera, cela a été confirmé, sous son capot une motorisation zéro mission en 2023.

Source : Motor.es

Publié le 10/12/2021 Mis à jour le 10/12/2021



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *