Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid !

Parmi les fans de sport auto, qui n’a jamais rêvé de participer à un rallye-raid ? C’est désormais possible avec Dakar Desert Rally sur PS5 !

Dakar Desert Rally

Après une version 2018 pas franchement mémorable et une version 2019 abandonnée, Dakar Desert Rally nous revient en 2022 avec un cahier des charges pour le moins alléchant. En effet, l’équipe de Saber Porto, s’est efforcée de nous faire vivre au mieux un rallye-raid et tout ce que cela implique. C’est-à-dire, se repérer dans des environnements gigantesques avec un roadbook, éviter les pièges et accessoirement gagner. C’est donc fébrilement que j’ai lancé ce Dakar Desert Rally sur PS5.

Une aire de jeu ahurissante

Dès le départ, Dakar Desert Rally commence fort ! En effet, nous avons le droit une intro façon Forza Horizon où l’on pilotera tous les types d’engins présents dans le jeu ! Une belle mise en bouche qui en dit long sur les objectifs fixés par les développeurs. Dans Dakar Desert Rally, vous pourrez choisir de piloter tous les types de véhicules participant à la célèbre épreuve. Auto, moto, camion, mais aussi quad et SSV. Pas moins de 150 véhicules officiels réunissant 3 ans de Dakar sont disponibles avec tous les pilotes de renommer mondial, comme Alonso, Loeb, Peterhansel, etc. 30 épreuves sont disponibles et vous pourrez piloter entre autre, la Toyota Hilux GR de Nasser Al-Attiyah, mais aussi les monstrueux Kamaz ou rider seul au guidon de la Rallye KTM 450 de Kevin Benavides.

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Par ailleurs, des véhicules de légende sont déblocables. Vous aurez la possibilité de piloter la légendaire 405 T16 de Monsieur Ari Vatanen ou la Porsche 911 de Jacky Ickx. Deux modes de jeux s’offrent à vous, un championnat classique et le jeu en ligne. Sobre et efficace. Dès le départ, on vous demandera de sélectionner votre type de véhicule et vous débuterez par une séance de qualification au Dakar. Mais avant cela, il va falloir choisir son mode de jeu ! En effet, Dakar Desert Rally a pensé à tout le monde coté difficulté.

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

3 modes de difficulté pour tout le monde

Vous aurez le mode Sport ou tous les concurrents partiront ensemble et ou votre copilote vous guidera de manière succincte au travers des pistes fléchées. Le mode professionnel ou vous devrez apprendre à comprendre comment fonctionne un véritable roadbook. Finis les petites flèches sur le tracé et les halos lumineux indiquant le checkpoint. Ici, vous devrez vous orienter aux notes, respecter un cap et les indications kilométriques afin de prendre la bonne direction. Déjà qu’avec son copilote, cette navigation demande un peu d’expérience, mais imaginez-vous au guidon de votre moto ou de votre quad. Seule avec vos notes en pleins désert. Enfin un mode simulation ou toute erreur est fatale.

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Car oui, Dakar Desert Rally joue à fond la carte du réalisme, vous pourrez vous perdre sur des kilomètres et des kilomètres, vous ne serez pas replacé sur le droit chemin d’un coup de baguette magique. Seulement vous, pourrez le décider et prendre de sévères pénalités au passage. Pénalités également présentes lorsque que vous devrez réparer en pleine course une roue arracher voir pire après une mauvaise réception en sautant une dune ou en percutant un concurrent. Car oui, selon votre catégorie, vous rattraperez très souvent une autre catégorie. Il faudra redoubler de vigilance quand, à moto, vous vous retrouvez sur le même tracé qu’un camion ! Rendez-vous alors au Bivouac pour réparer votre bolide et consulter le Roadbook de la prochaine étape.

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Et la technique alors ?

Et bien sincèrement, j’ai été particulièrement surpris par Dakar Desert Rally ! Le jeu est beau ! Les véhicules parfaitement modélisés et les décors somptueux. Le jeu comprend les quatre-saisons et un cycle complet jour-nuit, et vous pourrez, vous retrouvez en pleine tempête de sable comme sous un orage monumental. 

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Petit bémol toutefois, puisqu’il serait mentir d’affirmer que Dakar Desert Rally n’ait aucun défaut technique. Vous rencontrerez quelques ralentissements parfois lors des chevauchés à plusieurs dans les dunes ou au passage de checkpoint. L’IA à tendance à être un tantinet suicidaire. Il faudra redoubler d’attention pour ne pas finir bloqué entre deux concurrents casse-cou.

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Si vous jouez sur PS5, je vous conseille de jouer en mode performance 60 FPS puisque le mode qualité, bien qu’un tantinet plus fin n’apporte rien de très significatif. Qui plus est le jeu passe alors à 30FPS. Autant dire que dans un jeu aussi dynamique, on y perd beaucoup en sensation de vitesse. Les sons des véhicules sont parfaitement retranscrits quant aux contrôles, ils ne devraient pas vous poser souci. A noter que certains volant sont d’ores et déjà compatible, et que pour l’heure une mise à jour est nécéssaire si vous avez craqué pour le Fanatec GT DD Pro. Reste à se faire à la maniabilité dans le sable sur votre moto et vous prendrez un très très gros plaisir de jeu.

Test Dakar Desert Rally, surprise pour tous les fans de rallye-raid ! - Automag.fr

Conclusion

Dakar Desert Rally est une très belle surprise. Pas exempt de quelques petits défauts, il souffle un vent de fraicheur dans le monde des « simu » auto. Doté d’une ambiance incroyable, se retrouver à 4 de front dans un désert à perte de vue entre moto, camion et auto n’a pas de prix pour tous les fans de rallye-raid. Bénéficiant d’un tarif très abordable, si vous êtes fan du « Dakar », je ne saurai que vous recommander cette petite pépite sur PS5. Perso, j’y retourne.


Dakar Desert Rally

On aime

  • Enfin un jeu de rallye-raid digne de ce nom !
  • 130 épreuves, plus de 150 véhicules…
  • …pour s’évader dans le désert !
  • Se perdre dans le désert avec son roadbook

On aime moins

  • Quelques ralentissements notables
  • Une prise en main délicate en moto
  • La prise en main de roadbook pas facile


Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *