comment procéder à son changement par soi-même ? - Automag.fr

comment procéder à son changement par soi-même ?

Pièce essentielle d’une automobile, l’alternateur permet de générer de l’électricité et d’alimenter la batterie et divers autres accessoires d’un véhicule. Le principe de fonctionnement d’un alternateur est basé sur un rotor constitué de bobinages en étoile tournant sur son axe et entraîné par la force du moteur. Grâce aux bagues en cuivre positionnées sur l’axe du rotor, chaque bobine est ainsi alimentée en courant continu par la batterie. Pour éviter que l’alternateur usé n’entraine des dégâts considérables sur le véhicule, il est important de le changer aux premiers signes de dysfonctionnement. Cependant, le changement d’un alternateur répond à plusieurs critères dont il est important de prendre en compte. Ce guide vous propose quelques conseils pour changer son alternateur soi-même.

Quand faut-il changer l’alternateur ?

La durée de vie d’un alternateur varie entre 150 000 et 250 000 km en fonction du modèle de l’automobile. L’alternateur est composé de nombreuses pièces détachées telles que le régulateur d’alternateur, le charbon d’alternateur, la bague collectrice, les roulements, la poulie d’alternateur, le rotor, le stator et le pont de diodes.

Sur les automobiles récentes, l’alternateur s’use souvent rapidement, étant donné que ces types de voitures sont constitués des nombreux équipements électriques. Aussi, le temps de remplacement de l’alternateur est fonction non seulement de la conception de la pièce, mais aussi de votre manière de conduire le véhicule. L’alternateur doit être remplacé lorsque :

  • la courroie d’alternateur est rompue ;
  • la batterie du véhicule se décharge ;
  • le fonctionnement des équipements électriques est lent ;
  • une odeur de caoutchouc brûlé se fait sentir ;
  • sur le tableau de bord, le voyant de batterie s’allume, etc.

Aussi, lorsque le véhicule ne présente aucun signe d’anomalies tout en refusant de démarrer, vous pouvez aussi changer l’alternateur.

Charbon d’alternateur : rôle et fonctionnement

Encore appelés balais d’alternateur, les charbons d’alternateur représentent une paire d’éléments ayant pour rôle de suppléer le rotor lorsque la tension générée par ce dernier n’est pas suffisante pour le bon fonctionnement de la batterie. Autrement dit, ils permettent de transmettre au rotor, un champ électrique lui permettant d’alimenter la batterie.

Les balais d’alternateur sont des pièces d’usure, car ils fonctionnent par friction. Ils s’usent p à peu, au fur et à mesure qu’ils sont frottés aux collecteurs du rotor. Habituellement, après 100 km, vous devez changer le charbon d’alternateur. L’état des balais d’alternateur peut être contrôlé en fonction de son aspect visuel. Lorsque les balais d’alternateur sont noirs, desserrés ou déformés, sales…, vous pouvez alors procéder à leurs remplacements. Un alternateur usé entraîne des problèmes de charge de batterie, des défaillances de la tension électrique, etc.

Pour changer vous-même, les charbons d’alternateur usés, vous devez :

  • retirer l’alternateur ;
  • enlever le capot de protection ;
  • dévisser le porte-charbon ;
  • dessouder les fils des charbons usés à l’aide d’un fer à souder ;
  • et procéder à la mise en place des nouveaux charbons.

Avant de remonter l’alternateur, vous devez également prendre soin de bien visser le porte-charbon.

Processus de changement d’un alternateur

L’alternateur étant une pièce d’usure, il est alors nécessaire qu’il soit remplacé aux premiers signes de dysfonctionnement. Pour le remplacer, il est utile de disposer de certains matériels essentiels tels que les gants de protection, les lunettes de protection, un kit de courroie, d’accessoire et un alternateur neuf. Les étapes de changement de l’alternateur consistent à débrancher la batterie, sortir l’alternateur, retirer la courroie d’alternateur puis monter le kit de courroie d’accessoire.

Le débranchement de la batterie

Le débranchement de la batterie doit s’effectuer si le moteur est à l’arrêt et que le frein à main est bien serré. Autrement dit, vous devez stationner en surface plane. Vous devez débrancher le câble noir qui constitue le pôle négatif et ensuite le câble rouge qui représente le pôle positif. La voiture ne sera, de ce fait, plus alimentée en énergie électrique et vous pourrez avoir accès à l’alternateur. Toutefois, l’emplacement de l’alternateur est fonction du type de véhicule. Pour certains véhicules, il faut d’abord dégager le vase d’expansion ainsi que la pompe de direction assistée pour avoir accès à l’alternateur.

Le retrait de l’alternateur usé

Étant donné que l’alternateur est lié à la batterie par un câble, vous devez dévisser préalablement les boulons servant à le maintenir en place. Retirez ensuite le connecteur tout en soulevant la languette qui le maintien. Ceci vous permet alors de sortir aisément l’alternateur de son emplacement. Il est important de bien noter l’emplacement des connectiques et leurs couleurs afin que le remontage soit facile.

Le retrait de la courroie d’alternateur

Encore appelée courroie d’accessoire, la courroie d’alternateur fonctionne ensemble avec l’alternateur. Vous devez procéder à son changement lorsqu’elle est tendue, excepté le cas où il s’agit d’une courroie neuve. Vous devez aussi changer les galets tendeurs qui maintiennent la courroie en place.

Installation du nouvel alternateur

Il s’agit de placer l’alternateur neuf en le connectant avec la batterie, grâce aux câbles précédemment débranchés. Pour maintenir la liaison en place, vous devez veiller à ce que les boulons de maintien soient bien vissés.

Montage du kit de courroie d’accessoire

Le changement d’une courroie d’accessoire implique généralement le changement de kit de courroie d’accessoire. Le kit de courroie d’accessoire est composé de galets tendeurs, de tendeurs de courroie et de courroie d’alternateur neuve. Vous devez alors installer les tendeurs ainsi que les nouveaux galets avant de monter la courroie. Sur le système de poulie, la courroie doit être bien tendue. Après ce processus, vous pouvez rebrancher la batterie de votre véhicule puis fermer le capot.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *