Qu’est-ce que la trajectoire de sécurité ?

Qu’est-ce que la trajectoire de sécurité ?

11 mars 2020

Face au nombre d’accidents mortels à moto, la Sécurité routière prévoit d’inclure dans la formation au permis moto l’apprentissage de la trajectoire de sécurité : une approche nouvelle qui vise à enseigner aux pilotes comment aborder une courbe en toute sécurité.

Cette technique, présentée en septembre 2019 par Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière à La Ciotat, ne sera cependant pas rendue obligatoire sur la route, mais les autorités conseillent aux motards de l’adopter.

Qu’est-ce que la trajectoire de sécurité ?

Les motards représentent 19 % des tués sur la route, selon les chiffres de la Sécurité routière, pour seulement 1,6 % du trafic. Près d’une chute mortelle sur deux à moto hors agglomération (42 %) a lieu dans une courbe.

Afin de diminuer les risques d’accident à moto, une nouvelle approche de la conduite est mise en avant : la trajectoire de sécurité.

Aborder un virage à moto est en effet une manœuvre délicate pour un conducteur de deux-roues motorisé, notamment lorsqu’il s’agit d’un jeune conducteur peu expérimenté. Pratiquée par les motards professionnels de la police et de la gendarmerie nationale, la trajectoire de sécurité est un meilleur positionnement sur la chaussée qui permet de voir le plus loin possible et d’anticiper un événement.

Dès début 2020, son enseignement sera intégré à la formation au permis moto en auto-école.

La trajectoire de sécurité ne deviendra pas obligatoire, mais les autorités espèrent sensibiliser rapidement les motocyclistes, qui sont nombreux chaque année, à mourir dans des accidents de la circulation.

En 2018, 627 motards et 133 conducteurs de scooters et mobylettes sont morts sur la route en France. Et un motard a 22 fois plus de risque d’être victime d’un accident mortel que le conducteur d’une voiture.

L’objectif « Voir plus tôt et être vu plus tôt »
En ligne droite

Le motocycliste circule naturellement dans le tiers le plus à droite de la voie de circulation, en aucun cas au milieu ou proche de la ligne médiane.

Dans un virage à droite

Le pilote devra s’approcher de la ligne médiane de manière à voir la sortie du virage et porter au loin son regard afin de pouvoir réagir en toute occasion.

Appréhender une courbe se déroule en quatre étapes : adapter sa vitesse en cas de freinage d’urgence, porter son regard le plus loin possible pour voir la sortie du virage, incliner sa moto puis se repositionner dans le tiers droit de la chaussée.

Dans un virage à gauche

Le motard se rapproche de la droite du virage tout en portant au loin le regard et en adaptant sa vitesse.

Pour résumer la trajectoire de sécurité

Pour adapter la trajectoire de sécurité, la première règle sur la route est l’observation. Le pilote devra être attentif en permanence à la lecture de la route.

Il doit être en mesure d’anticiper n’importe quel événement : un piéton qui traverse, une voiture qui s’insère devant vous ou qui s’apprête à doubler, etc.

Tout conducteur de deux-roues ou scooter devra rechercher l’information du regard le plus loin possible pour être en mesure de s’adapter aux situations rencontrées.

Avant d’entrer dans une courbe, il faudra diminuer l’allure : le pilote doit maîtriser sa moto en toutes circonstances et pouvoir freiner à temps pour éviter un obstacle ou un autre véhicule.

À tout moment, la concentration est de mise. Lors de la formation au permis de conduire, mais bien sûr au quotidien, le motard devra maîtriser sa manœuvre par des actions sur les commandes (freins, accélérateur et embrayage).

En somme, la trajectoire de sécurité se résume ainsi : ralentir à l’approche de la courbe ; se positionner à l’extérieur du virage ; porter son regard le plus loin possible ; puis se repositionner dans sa voie.

Une trajectoire inversée à celle pratiquée sur circuit

Sur piste, lors d’une compétition, l’appréhension d’un virage n’a rien à voir. Une trajectoire de circuit va de pair avec la notion de compétition, de vitesse et d’optimisation des courbes.

Seuls des pilotes expérimentés sont capables de réaliser ces manœuvres, sur une route fermée à la circulation et avec une sécurité renforcée.

Lors des Grands Prix, les pilotes professionnels pratiquent, en effet, la trajectoire à la corde d’où ils ressortent au milieu en accélération. Les amateurs de deux-roues qui souhaiteraient vivre des sensations fortes peuvent opter pour un perfectionnement lors d’un stage de pilotage moto.

N’oubliez pas que la route n’est pas un circuit ! Pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route, adoptez la trajectoire de sécurité sur la voie publique et gardez la trajectoire à la corde sur circuit.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *