prudence sur la route pour les fêtes ! - Automag.fr

prudence sur la route pour les fêtes !

prudence sur la route pour les fêtes !

16 décembre 2021

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas et c’est le moment pour tous de se retrouver entre amis ou en famille dans la joie et la bonne humeur.

Les fêtes de fin d’année sont propices à la consommation d’alcool et pour qu’elles ne tournent pas au drame, nous devons vous sensibiliser sur les conséquences de l’alcool au volant. Quel est le taux d’alcoolémie toléré ? Comment tester son alcoolémie ? Quelles sont les alternatives ? Réponses dans cet article !

Alcool au volant : rappel des taux d’alcoolémie tolérés

Le taux d’alcoolémie au volant est encadré par le Code de la Route qui fait une différence entre les conducteurs qui ont plus de 3 ans de permis et les jeunes conducteurs en période probatoire.

Taux d’alcoolémie en période probatoire

En période probatoire, il y a quasi une tolérance zéro pour l’alcool au volant. Depuis le 1er juillet 2015, le taux d’alcoolémie pour les permis probatoire ne doit pas être supérieur ou égal à 0,2 gramme par litre de sang.

Ce taux d’alcoolémie équivaut à zéro verre d’alcool.

Taux d’alcoolémie pour un permis de plus de trois ans

Le taux d’alcoolémie pour un permis confirmé ne doit pas être supérieur ou égal à 0,5 gramme par litre de sang soit 0,25 mg par litre d’air expiré.

Comment tester son taux d’alcoolémie ?

Avant de prendre le volant, il est primordial de tester votre alcoolémie pour savoir si vous êtes en capacité de prendre la route.

Pour évaluer le taux d’alcoolémie, vous devez utiliser un éthylotest.

  • Éthylotest chimique ou ballon : il est à usage unique et permet de mesurer le taux d’alcoolémie. Si celui-ci est supérieur ou égal à la limite autorisé la couleur change. Il existe des tests d’alcoolémie pour les permis probatoire même si aucun verre n’est toléré.
  • Éthylotest électronique : il est réutilisable et permet d’obtenir un taux digital de la concentration d’alcool.

Si vous êtes à jeun vous devez attendre au moins 30 minutes après le dernier verre et 1h au moins si vous avez mangé.

Il est également possible de calculer son taux d’alcoolémie.

comprendre le taux d'alcool dans le sang - infographie

Comment utiliser un éthylotest ?

L’usage de l’éthylotest ballon est très simple. Il suffit de souffler dans le ballon pour gonfler la poche qui représente un litre d’air. Vous devez ensuite raccorder le tube contenant le réactif chimique au ballon et le dégonfler.

Le résultat apparaît en quelques secondes. Si la couleur ne change pas, c’est que vous êtes négatif. Par contre, si la couleur devient orange et le trait indiquant la norme est dépassé, vous ne devez pas conduire.

Un éthylotest coûte en moyenne 1,50 euros. Vous pouvez en acheter dans tous les débits de boisson.

Depuis le 1er juillet 2021, les débits de boissons sont dans l’obligation d’avoir un stock d’au moins 25 éthylotests à la vue des clients, près des caisses ou des boissons alcoolisés.

Attention : les éthylotests sont périssables. Leur durée de vie et d’un an ou deux.

Ne pas prendre le volant : les alternatives

Pour les fêtes, et même au quotidien, il est essentiel d’anticiper votre retour afin de ne pas vous retrouver devant le fait accompli.

Désigner un Sam

Nous le connaissons tous, Sam est la personne qui conduit, mais qui ne boit pas. Désigner un conducteur qui ne boit pas, à l’avance, vous permet d’être serein pour votre retour.

Prendre une chambre d’hôtel ou louer un appartement à proximité

Si vous comptez boire de l’alcool, vous pouvez anticiper votre retour en réservant une chambre d’hôtel ou un appartement proche du lieu de votre soirée.

Le lieu doit être accessible à pied sans nécessité de prendre le volant même pour quelques minutes.

Dormir sur place

Si vous recevez chez vous, proposé à vos amis ou à votre famille une solution pour dormir sur place et ainsi leur éviter de reprendre le volant.

La boîte à clé

Le concept de la boite à clé est simple. Si vous recevez chez vous, il vous suffit de demander à chaque invité qui arrive leur clé de voiture. À la fin de la soirée, ils pourront récupérer la clé seulement lorsqu’ils auront soufflé dans un éthylotest. S’ils sont négatifs, ils pourront prendre le volant. En cas de test positif, proposez une solution de couchage sur place.

La sécurité routière est l’affaire de tous ! Nous devons garder un oeil sur notre famille et nos amis pour éviter que la soirée tourne au drame.

Alcool au volant : rappel des sanctions !

La conduite en état alcoolique est sévèrement sanctionné ! L’alcool au volant est passible d’une amende de 135 euros et du retrait de 6 points sur le permis de conduire.

En période probatoire, les sanctions sont les mêmes. Cependant, en cas de conduite sous l’emprise de l’alcool, les jeunes conducteurs sont dans l’obligation d’effectuer un stage de récupération de points en période probatoire.

Par ailleurs, lors de la première année de la période probatoire, l’alcool au volant peut entraîner à une invalidation de permis sans possibilité d’effectuer un stage.

Lorsque le taux d’alcoolémie est supérieur ou égale à 0,8 gramme par litre de sang, il s’agit d’un délit.

Le délit alcool au volant est passible des sanctions suivantes :

  • passage au tribunal,
  • perte de 6 points sur le permis de conduire,
  • 4 500 € d’amende,
  • suspension de permis avec possibilité d’un éthylotest anti-démarrage en alternative,
  • obligation d’accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière,
  • immobilisation du véhicule,
  • jusqu’à 2 ans d’emprisonnement.

En cas de récidive, le conducteur risque une annulation du permis de conduire.

Alcool au volant : quelles conséquences sur la conduite ?

L’alcool a des effets sur le corps qui ne sont pas compatibles avec la conduite :

  • champ visuel rétrécit,
  • augmentation de la sensibilité à la lumière,
  • altération de la notion des distances et de l’espace,
  • ralentissement des réflexes,
  • augmentation de la confiance en soi.

Le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 17,8.

Soyons prudents et responsables pour que les fêtes soient un véritable moment de joie et de partage sans drame.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *