Du nouveau pour les cinémomètres : la vache montbéliarde radar

mars 13, 2015   ·   0 Comments

Plaidant beaucoup en Franche-Comté, plusieurs clients n’ont pas manqué de me transmettre la photo d’un radar d’un nouveau genre : la vache radar.

Quoi de mieux pour se fondre dans le paysage ? Les forces de l’Ordre peuvent espérer de meilleurs chiffres de verbalisation, et les défenseurs de la nature peuvent se satisfaire d’un environnement visuel préservé. Inconvénient la vache radar ne peut être utilisée sur le réseau autoroutier, les automobilistes pouvant être tentés d’appeler les secours. La vache radar de race montbéliarde ne peut davantage être utilisée en Bretagne, Normandie ou Limousin où ses origines ne manqueraient pas d’éveiller les soupçons des conducteurs.

En attendant, l’arrivée de la vache radar dans les gendarmeries a nécessité une remise à niveau des agents, formation nécessaire pour maîtriser les procédures de positionnement du dispositif.

On imagine aisément les difficultés d’installation et de transport du dispositif dans le berlingo sans parler des risques de dégradation du matériel par d’autres vaches pas radars elles…

Des longues recherches sur internet ont permis de retrouver l’origine des clichés de la vache radar, la vache a été repérée par le célèbre Echo de la boucle.

A l’origine du « pure player » de Besançon, « d’anciens journalistes du site besanconinformation.fr qui fit les beaux jours de l’info bisontine de 1975 à 1979 – jusqu’à ce que l’essor de la presse papier provoque sa disparition ».

Longue vie à ce Gorafi de l’Est !

Et si certains ne l’avaient pas encore compris, oui c’est un fake, un hoax, une grosse blague…

Rappelons néanmoins que sur le même secteur (Vuillecin sur la N57, dans les sens Besançon vers Pontarlier) a été mis en place un radar tronçon sur une distance assez longue de 4 kms

Jean-Baptiste le Dall

Avocat à la Cour, Docteur en Droit 

 

Maître LE DALL AVOCAT permis de conduire – permis à points
Lire la suite de l’article sur le site Droit Automobile – Maitre Le Dall

By


Les commentaires des lecteurs (0)