la magie du flat-6 atmosphérique à l’oeuvre

la magie du flat-6 atmosphérique à l’oeuvre

Zapping Autonews story Autonews Event : focus sur la 13e traversée de Paris

Comment aborder le sujet des 911 badgées “RS” sans évoquer la 2.7 RS ? Impossible, car c’est par elle que l’épopée des “RennSport” débute, quand Porsche dut en fabriquer 500 exemplaires pour les besoins de la compétition, au milieu des années 70. Ce monument de la marque de Zuffenhausen est adulé par tout amateur de Porsche, d’où un prix très élevé sur le marché de la collection. La 911 type 964 RS, construite à un peu plus de 2000 exemplaires, n’a pris la suite qu’en 1992, avec une identité moins frappante mais le même esprit de performance et de légèreté. La suivante ne s’est pas faite attendre aussi longtemps, car dès janvier 1995, la 993 Carrera RS 3.8 était présentée au public avec une carrosserie beaucoup plus musclée que les précédentes moutures, surtout en pack Clubsport.

LIRE AUSSI – PORSCHE 550 A SPYDER : NOS PHOTOS DU ROADSTER MAGIQUE AU GRAND PALAIS

Aérodynamique et légère

Lancer le diaporama
Porsche 911 Carrera RS 3.8 | Les photos de la sportive en vente chez RM Sotheby’s
+45

Credit Photo – ©2020 Courtesy of RM Sotheby’s

La 911 Carrera RS 3.8, qui dispose de série d’un aileron monoplan évoquant celui des premières RS 3.0, montre tout son potentiel bestial avec le pack Clubsport. Une particularité dont est doté le modèle que nous voyons ici en photos. Le massif aileron emprunté à la 993 Carrera Cup participe pour beaucoup à cet effet impressionnant. L’allègement indissociable des modèles “RS” passe par un capot en aluminium et des jantes légères de 18 pouces, constituées de deux parties boulonnées. Le modèle RS 3.8 Clubsport fait l’impasse sur tous les éléments de confort comme la climatisation ou les vitres électriques. Elle affirme au contraire son tempérament par l’utilisation d’un arceau, de sièges baquets et d’un extincteur. L’amincissement des moquettes et des vitres participent également à l’économie de poids, qui atteint près de 100 kg par rapport à une Carrera 2 standard. Avec 1 270 kg sur la balance, la RS 3.8 n’est pas feignante avec un 0 à 100 km/h abattu en seulement 5,2 secondes. Un score possible grâce au six cylindres à plat de 3 746 cm3 (3.8 pour l’appellation marketing) de la belle, également capable de la propulser à près de 280 km/h grâce à ses 300 ch et 355 Nm de couple. Véritable collector, la 911 Carrera 3.8 ne fut fabriquée qu’à 1 014 exemplaires. Un modèle Clubsport en parfait état comme celle qui est présentée ici s’échange facilement autour de 350.000 €.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *