une version de pré-série ultra-violente ! - Automag.fr

une version de pré-série ultra-violente !

Gunther Werks a travaillé il y a quelque temps sur la sortie d’une 911 (993) surpuissante et dopée par deux turbos, la « Tornado ». Un youtuber américain a eu la chance de piloter la version de pré-série du modèle, encore plus puissant que l’exemplaire final.

Qu’ils soient petits ou grands, européens ou américains, tous les ateliers de restomods spécialisés ont pour objectif de sublimer le légendaire coupé de Stuttgart à leur manière.

Gunther Werks a fait de la Porsche 911 type 993 sa base de travail favorite. Il y a deux ans, leur objectif était de présenter une 911 parmi les plus puissantes jamais fabriquées sur cette génération. La « Tornado » sort dans une magnifique nuance orange, avec un Flat 6 4.0 de 710 ch sous le capot et une cure amaigrissante majeure, à base de fibre de carbone. 

Mat Farah, le youtuber de la chaîne « TheSmokingTire », a eu le privilège de s’installer à bord de la version de pré-serie de la Tornado. Gunther Werks a prévenu : ce monstre à moitié terminé était plus puissant que la version finale ! 

750 chevaux très énervés

La carrosserie de cette « pré-Tornado » n’est qu’une enveloppe provisoire. Elle est recouverte d’un revêtement bon marché plutôt que d’un magnifique carbone nu. Son cockpit n’est pas fini non plus. Cet exemplaire n’a été construit en réalité, que pour valider la préparation du moteur en interne. 

Le capot cache un Flat 6 4.0 biturbo, refroidi par air, associé à une boîte manuelle à 6 rapports. Celui a été lourdement préparé par Rothsport pour développer 750 ch. C’est plus puissant que l’actuelle Porsche 911 Turbo S (640 ch), tout en pesant 450 kg de moins. En interne, l’engin aurait été pesé à 1.200 kg seulement. 


Etonnamment, d’après Mat Farah, la prise en main semble facile ! On s’attend à un déferlement de puissance sur le train arrière, et pourtant, elle s’avère très docile, avec une large plage de puissance.

Deux modes de conduite sont mis à disposition du pilote via une application : Confort et Sport. Le mode Confort règle la cartographie sur une utilisation quotidienne du véhicule, quand le mode Sport libère l’écurie entière sur la route.

Tout se durcit au fur et à mesure : direction, réponse du pédalier, boîte de vitesses… Les aides électroniques sont entièrement déconnectées, rappellant au pilote que la Tornado peut l’envoyer au paradis, au premier platane venu. Docteur Jekyll et Mister Hyde dans la même voiture.  

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *