que vaut la voiture de l’année en version d’entrée de gamme ?

Alors qu’il vient tout juste d’être élu Voiture de l’Année 2024, le Renault Scénic devrait voir ses ventes augmenter dans les semaines à venir. Il faut donc s’attendre à en voir de plus en plus sur nos routes. Mais au fait, que peut-on attendre de la version d’entrée de gamme, facturée 39.990 euros ?

Renault était attendu comme la star du Salon de Genève, la marque l’a confirmé hier dès l’ouverture de l’événement. En effet, en plus de la première mondiale de la R5 E-Tech, le constructeur au losange s’est également adjugé le titre de Voiture de l’Année grâce à son Scénic E-Tech. Un début de semaine en trombe donc, qui confirme la bonne dynamique de Renault depuis l’arrivée aux commandes de Luca De Meo. 

Le Scénic a réussi l’exploit de remporter le trophée du concours Car Of The Year face à une concurrence rude. Il avait notamment en face de lui son principal rival, le Peugeot E-3008, ainsi que le Kia EV9 et le Volvo EX30, que des modèles qui évoluent sur le segment des SUV familiaux. Mais alors, qu’est-ce que le Scénic a que les autres n’ont pas ? Un rapport prix / prestations avantageux ? C’est bien possible, puisque la version d’entrée de gamme s’affiche à partir de 39.990 euros, soit 7.000 euros de moins que le E-3008. D’ailleurs, que vaut cette fameuse version d’accès, baptisée Evolution ?

Moins cher que la concurrence, mais aussi bien ?

Il faut dire qu’à moins de 40.000 euros, l’aspect psychologique est à l’avantage de Renault. D’autant qu’on n’a pas grand-chose sur le marché à ce prix, hormis le Volvo EX30 qui propose une autonomie plus faible. Le Scénic, dans sa petite version, embarque un moteur électrique de 170 chevaux alimenté par une batterie de 60 kWh. Renault annonce une autonomie de 430 kilomètres en cycle WLTP.

Mais la vraie force du Scénic, c’est sa dotation. Ça peut sembler un détail, mais la voiture n’est pas blanche de série. La teinte Rouge Flamme est incluse, de même que de belles jantes de 19 pouces. La liste des équipements de série comprend également la climatisation automatique bi-zone, l’aide au stationnement avec caméra de recul, le système de freinage d’urgence, le régulateur de vitesse adaptatif ainsi que les phares full LED. Une dotation finalement riche, à laquelle il n’y a pas besoin d’ajouter quoi que ce soit pour avoir une voiture bien équipée. On pourrait simplement être tenté par le Pack Navigation à 1.000 euros, qui comprend le système multimédia OpenR Link et qui agrandit donc la taille de l’écran central. Mais c’est pour être tatillon… Reste qu’à 39.990 euros hors bonus écologique, le Scénic E-Tech est définitivement bien placé sur le marché des SUV familiaux.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *