Mercedes EQC 4×4² concept : l’électrique peut être baroudeur

Mercedes EQC 4×4² concept : l’électrique peut être baroudeur

Le nouveau Mercedes EQC 4×4² Concept est la dernière création du constructeur automobile allemand. Il s’agit d’une version plus robuste et baroudeuse du SUV 100% électrique de la marque.

Après le Classe G500 4×4², c’est l’EQC qui reçoit ce traitement spécifique. Bon, il ne s’agit pas d’une version de série mais bien d’un Concept unique. Toutefois, l’objectif est le même : rendre un SUV vraiment apte à affronter tout type de terrain. Le nouvel EQC 4×4² mesure maintenant 20 cm de plus que le modèle de série grâce à l’expertise de l’équipe qui avait réalisé le concept E 400 All-Terrain 4×4².

Les ingénieurs en question ont donc doté cet « EQC de l’extrême » d’une suspension fortement modifiée qui est montée sur des essieux spécifiques. Le tout est associé à un jeu de pneus tout-terrain en 285/50 R 20. Cet EQC 4×4² a une garde au sol de 29,3 cm, soit 15,3 cm de plus que l’EQC standard et 5,8 cm de plus qu’un… Classe G. Et oui !

Objectif : looké, fun et propre !

« Notre objectif est de combiner luxe, modernité et durabilité avec un attrait émotionnel. L’EQC 4×4² montre à quel point la mobilité durable peut être agréable », a déclaré Markus Schäfer, directeur du département Mercedes-Benz Cars.

Les énormes roues du concept ont nécessité l’utilisation d’extensions d’ailes en plastique qui élargissent de 20 cm l’EQC, donnant au SUV électrique ce look de « Big Foot ». Ce concept est capable de franchir un gué de 40 cm (+ 15 cm), les angles d’attaque et de fuite sont de 31,8 et 33 degrés (contre 11,2 et 13 degrés initialement).

Mercedes a également ajouté un système acoustique personnalisé à l’EQC 4×4², qui produit des sons à la fois à l’intérieur et à l’extérieur. Les sons joués sont différents en fonction de la position de la pédale d’accélérateur, de la vitesse ou du taux de récupération d’énergie.

Et sous le capot ?

Le groupe motopropulseur électrique reste inchangé par rapport à un Mercedes EQC 400 de production. Ainsi, cette version baroudeuse dispose de deux moteurs qui développent 408 chevaux et 760 Nm de couple. Ils sont alimentés par une batterie lithium-ion de 80 kWh. Mercedes ne précise pas l’autonomie envisagée de cet EQC tout-terrain, mais nous supposons que ce sera beaucoup moins que les 414 km du modèle classique.

Le nouveau Mercedes EQC 4×4² restera très certainement à l’état de concept, tout comme la E 400 All-Terrain qui l’a précédé, mais c’est un premier pas pour tenter d’améliorer l’image des véhicules électriques.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *