l’heure de gloire pour Tesla ? - Automag.fr

l’heure de gloire pour Tesla ?

Après avoir été sacrée voiture la plus vendue en Europe en 2023, il y a quelques jours, le Model Y met une nouvelle fois tout le monde d’accord. Le petit SUV 100 % électrique californien a également été la voiture la plus distribuée à l’échelle mondiale l’année dernière. 

Si quelqu’un avait prédit qu’un jour, une voiture électrique serait sur la plus haute marche du podium en termes de ventes mondiales, personne ne l’aurait cru. Bien sûr, ça aurait fini par être le cas, mais on aurait pu croire que cela serait arrivé plus tard, un peu avant l’échéance fatidique de 2035 fixée par l’Europe. Pourtant, force est de constater que les choses évoluent plus vite que prévu, les ventes de voitures électriques en général étant en constante évolution.

Il y a quelques jours, on apprenait que le Tesla Model Y a été la voiture la plus vendue sur le vieux continent en 2023, tout un symbole de cette transition qui s’accélère. Il y avait pourtant de sacrées concurrentes en face, avec notamment la Dacia Sandero qui a fait la course en tête pendant une partie de l’année, avant de finalement s’incliner face à l’Américain. 

2023, carton plein pour Tesla… à confirmer en 2024

Mais l’Europe n’a pas suffi à rassasier l’ogre Tesla, qui a réussi à imposer son Model Y à l’échelle mondiale. Car oui, le véhicule le plus vendu au monde en 2023 n’est autre que le Model Y. Cependant, il faut préciser que certains marchés comme le Moyen-Orient et le Japon n’ont pas encore publiés leurs résultats définitifs. Mais les choses semblent très bien se présenter pour le SUV américain, puisqu’il est officiellement en tête aux États-Unis, au Canada, dans la majorité des pays Européens, en Chine, mais également en Australie et en Amérique Latine. 

Au total, la marque a écoulé 1,23 million d’exemplaires de son Model Y à travers le monde, soit une augmentation plus que significative de 64 % par rapport à 2022 ! 456.000 exemplaires ont d’ailleurs été immatriculés en Chine, un chiffre qui permet peut-être d’expliquer la situation critique à laquelle les constructeurs chinois sont actuellement confrontés. Tesla a donc réalisé une très bonne année 2023, qui a toutefois été marquée par un ralentissement des ventes sur les derniers mois. Elon Musk modère d’ailleurs les attentes pour 2024, année durant laquelle la croissance pourrait s’avérer plus difficile pour la marque. 

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *