Hennessey enfin prêt pour atteindre les 500 km/h ? - Automag.fr

Hennessey enfin prêt pour atteindre les 500 km/h ?


Hennessey repart à la chasse au record de vitesse avec la Venom F5 et compte bien dépasser la barre des 482 km/h en 2024. La marque américaine s’en donne les moyens, puisqu’elle a débauché l’ancien ingénieur en chef ayant travaillé sur la Mercedes-AMG One, ainsi qu’un pilote ayant établi le record de Pikes Peak en 2023. Si Hennessey accomplit cet exploit cette année, ce serait une belle manière de célébrer l’ancien record établi par la Venom GT en 2014, il y a tout juste 10 ans !

Par les temps qui courent, investir des millions d’euros, ou de dollars dans le cas présent, pour lancer une hypercar sur une ligne droite et tenter de la faire aller le plus vite possible en défiant les lois de la physique peut sembler anachronique. C’est ce que beaucoup doivent penser, en tout cas. Mais chez Hennessey, on a la vitesse dans les veines et on compte bien continuer à repousser les limites autant que possible. N’en déplaise !

La marque américaine dispose en plus de l’arme toute trouvée pour relever ce défi : la Venom F5. Cette hypercar a de la puissance à revendre, avec une cavalerie de plus de 1.800 chevaux issus du V8 6.6 biturbo. On va dire que c’est suffisant pour un usage quotidien. Ils ne seront en revanche pas de trop pour tenter de dépasser les 300 mph, soit 482 km/h. Ça, c’est pour l’objectif officiel. Officieusement, la marque espère bien entendu dépasser les 500 km/h, ce qui serait une première pour une voiture de série. 

Hennessey appelle ses rivaux à jouer aussi

Mais un moteur, si puissant soit-il, ne suffit pas à faire des miracles. Le petit constructeur l’a bien compris, c’est pourquoi il a fait appel à des gens de confiance pour s’occuper de mener à bien le projet. Hennessey a débauché Brian Jones, qui n’est autre que l’ex-ingénieur en chef qui a participé au développement de la Mercedes-AMG One, rien que ça ! D’autre part, David Donohue a également rejoint l’équipe, mettant ainsi à profit son expérience accumulée en sport automobile, notamment en Nascar et à Pikes Peak. Ce dernier sera notamment en charge de tous les essais routiers et c’est à lui que reviendra l’honneur (et la responsabilité) de piloter la Venom F5 pour tenter de battre le record de vitesse.

Et comme décrocher un record est toujours plus gratifiant lorsqu’on n’est pas le seul à le chasser, Hennessey a tenu à encourager ses principaux concurrents à se relancer dans la bataille. John Hennessey, fondateur de la marque, a déclaré : « Jjadore que Koenigsegg se prépare à retenter le record, j’espère que Bugatti se joindra aussi à la fête. Ce sont des rivalités comme celle-ci qui alimentent notre passion et nous poussent à aller plus vite, à innover davantage et à pousser plus fort ! ». Il va donc falloir garder un œil sur Hennessey cette année, puisqu’un record pourrait tomber dans les mois qui viennent, relançant la course à la vitesse de plus belle.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *