et si l’assurance au tiers étendu était judicieuse ? - Automag.fr

et si l’assurance au tiers étendu était judicieuse ?

et si l’assurance au tiers étendu était judicieuse ?

Vous venez d’obtenir votre permis de conduire et envisagez d’acheter votre tout premier véhicule ? L’assurance au tiers, dite aussi assurance responsabilité civile, constitue la formule d’assurance minimale que vous devez souscrire. Il s’agit d’une obligation légale. Sans elle, vous n’êtes pas autorisé à circuler. Vous pouvez également vous orienter vers une assurance tous risques (ou multirisque), moyennant un important surcoût. Autre option : l’assurance au tiers étendu. Présentation.

Qu’est-ce que l’assurance au tiers étendu et que couvre-t-elle ?

L’assurance au tiers étendu reprend les garanties de l’assurance au tiers, tout en incluant des garanties complémentaires. Elle est donc plus couvrante. En plus de prendre en charge les dommages corporels et matériels causés aux tiers en cas d’accident, cette assurance médiane couvre en principe :

D’autres garanties peuvent être ajoutées, comme :

  • La garantie du conducteur (prise en charge des dommages corporels subis par le conducteur lors d’un accident, ainsi que des frais médicaux consécutifs) ;
  • La garantie dommages matériels (indemnisation sur les dommages causés sur votre propre véhicule en cas d’accident responsable) ;
  • La garantie protection juridique.
À noter : les différentes dénominations de l’assurance au tiers étendu Assurance au tiers +, assurance intermédiaire, assurance au tiers confort, assurance au tiers amélioré… derrière ces multiples appellations, une seule et même formule d’assurance voiture.

Combien coûte une assurance au tiers étendu pour jeune conducteur ?

Qu’importe la formule choisie (au tiers, au tiers étendu ou tous risques), le coût d’une assurance voiture jeune conducteur est toujours plus élevé pour les jeunes conducteurs. Pourquoi ? Tout simplement, car un conducteur novice est par définition moins expérimenté. Le risque d’accident est par conséquent plus important. Les assureurs ne peuvent par ailleurs pas tellement se reposer sur l’historique du conducteur, celle-ci étant restreinte – voire inexistante – et donc peu représentative des habitudes de conduite. Du moins, en l’absence de sinistre… Car bien sûr, en cas de sinistre(s) antérieurs responsable(s), un jeune conducteur se verra appliquer un malus. Celui-ci est automatiquement transféré en cas de changement de véhicule, comme en cas de changement d’assureur.

Bon à savoir : résiliation de contrat d’assurance voiture jeune conducteur, mode d’emploi La loi Hamon, entrée en vigueur au 1er janvier 2015, vous autorise à changer d’assurance à tout moment au bout d’un an de souscription. Vous n’avez pas à vous justifier.

Hors malus, pour une assurance au tiers étendu jeune conducteur, il faut compter en moyenne (suivant les régions, les garanties choisies et la compagnie d’assurance) :

  • Entre 1 000 et 1 400 € par an si vous avez suivi une formation classique à la conduite ;
  • Entre 750 et 1 050 € par an si vous avez suivi un apprentissage anticipé de la conduite (AAC), autrement appelé conduite accompagnée.

Cette tranche de prix tient compte de la surprime appliquée aux jeunes conducteurs la première année (+100 % en cas de formation classique, +50 % en cas de conduite accompagnée). Cette surprime est ensuite dégressive jusqu’à la 4e année d’assurance – moitié moins chaque année, – sous réserve qu’aucun sinistre responsable n’intervienne.

Assurance au tiers étendu : quels avantages, quels inconvénients ?

L’assurance au tiers étendu est modulable au gré des besoins du conducteur. C’est le gros point fort de cette formule. Les jeunes conducteurs peuvent garantir uniquement les risques susceptibles d’intervenir le plus fréquemment. Le second avantage est bien entendu d’ordre financier. Globalement, un jeune conducteur assuré au tiers étendu paiera 50 % de moins sur sa cotisation annuelle par rapport à un jeune conducteur assuré tous risques. Mais ce n’est pas sans contrepartie. Au rang des inconvénients, notons une performance moindre en comparaison de l’assurance tous risques. Pour rappel, cette dernière prend en charge l’ensemble des dommages causés à soi-même ou à autrui. Cela, peu importe votre responsabilité et quelles que soient les circonstances de l’accident.

Jeune conducteur : dans quels cas choisir l’assurance voiture étendue ?

Le choix d’une assurance voiture étendue jeune conducteur est pertinente dans plusieurs cas de figure :

  • Votre véhicule n’est ni trop ancien ni trop récent (5 à 8 ans d’ancienneté) – il a donc encore suffisamment de valeur ;
  • Vous utilisez fréquemment votre véhicule ;
  • Un conducteur secondaire vient s’ajouter au contrat ;
  • Antérieurement, vous avez subi des sinistres ;
  • Vous garez votre véhicule dans un lieu peu sécurisé (rue, parking…), propice au vol ou aux actes de vandalisme.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *