début de l’aventure pick-up au Mexique ! - Automag.fr

début de l’aventure pick-up au Mexique !

BYD avait teasé l’arrivée d’un pick-up, il y a peu. Désormais, le nouveau modèle hybride pointe le bout de sa calandre… Mais au Mexique !

Si vous voulez savoir pourquoi les constructeurs automobiles américains sont terrifiés par les marques chinoises, ne cherchez pas plus loin que le Mexique. BYD y a présenté le tout nouveau Shark. Il s’agit d’un pick-up au look impressionnant doté d’un groupe motopropulseur hybride rechargeable. S’inspirant largement des codes du Ford F-150 Lightning, le Shark est doté d’une calandre BYD proéminente flanquée de phares verticaux et d’un éclairage à LED autour de la calandre. Ils sont rejoints par un revêtement de carrosserie en plastique, des barres de toit et des renforts en métal dans la benne. Le pick-up BYD arbore également des jantes en alliage de 18 pouces. À l’arrière, nous pouvons voir une porte-hayon comme chez Ford et des feux arrière verticaux reliés par une bande horizontale. Un bouclier assez robuste et une marche pour grimper sont aussi de rigueur.

BYD affirme que le Shark a « la plus grande taille de sa catégorie » et mesure 5,46 mètres de long, 1,97 mètre de large et 1,925 mètre de haut. A titre de comparaison, ce nouveau modèle est légèrement plus long que le Chevrolet Colorado et le Ford Ranger, mais 8,1 cm plus court que le Jeep Gladiator. L’entreprise ne donne pas énormément d’information sur l’intérieur. Mais cela comprend un bloc d’instrumentation numérique de 10,25 pouces et un système d’info-divertissement de 12,8 pouces avec un écran qui peut pivoter. Les clients trouveront également les systèmes Android Auto, Apple CarPlay et un assistant vocal. 

Motorisation hybride

Outre sa fonction karaoké assez inédite mais relativement futile, le pick-up BYD est également équipé du système de clé numérique et d’un chargeur de smartphone sans fil de 50 W. Les autres points forts incluent un affichage tête haute de 12 pouces, des finitions intérieures « agréables au toucher » et un moniteur à vue panoramique qui peut donner un aperçu de ce qu’il se passe sous le véhicule. Oui, comme dans le Land Rover Defender.

BYD n’a pas dit grand-chose sur le groupe motopropulseur hybride rechargeable du pick-up. Mais il est apparemment équipé d’un moteur turbocompressé de 1,5 litre. Cela offrirait au Shark quelques 436 chevaux et un 0 à 100 km/h en seulement 5,7 secondes. Plus important encore, le pick-up peut parcourir 100 kilomètres en 100 % électrique. Lorsque la batterie est faible, elle peut passer de 30 à 80 % en seulement 20 minutes.

Le camion promet d’être très performant puisqu’il a une capacité de charge utile de 835 kg et une capacité de remorquage de 2.500 kg. Le pick-up disposerait aussi d’une suspension avant et arrière indépendante. Les prix commencent à 899.980 dollars MXN, soit l’équivalent de 53.500 dollars aux États-Unis. Le Shark coûte donc plus cher que le Ranger, mais coûte moins cher que le Chevrolet Colorado. Voilà pourquoi il pourrait intéresser les artisans… et inquiéter l’industrie automobile américaine.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *