Voici le temps monstrueux que vous passez dans les bouchons ! - Automag.fr

Voici le temps monstrueux que vous passez dans les bouchons !


Selon une étude de Coyote, les conducteurs franciliens passent 67 % de leur temps dans les bouchons sur leur trajet du matin vers Paris.

On le sait, circuler en région parisienne est loin d’être une promenade de santé. En effet, entre les bouchons, les accidents qui bloquent la circulation pendant de longues heures et la morosité ambiante sur la route, il ne fait pas bon prendre sa voiture le matin et le soir. Et pourtant, c’est le lot de la plupart des franciliens, contraints de se rendre tous les jours sur leur lieu de travail, et ce même si de nombreux métiers pourraient s’excercer en télétravail. Une situation pas toujours simple, d’autant plus que le prix du carburant est toujours très élevé depuis le début de l’année. Sans parler du coût de l’entretien, qui a aussi augmenté. Autant dire qu’il faut pas mal de courage pour se déplacer à l’heure de pointe en Île-de-France et notamment en direction de Paris.

Du temps perdu

Et cela est une fois de plus confirmé par une enquête menée par Coyote, qui vient de publier les résultats. Et ceux-ci sont tout simplement effarants ! En effet, selon les chiffres de l’entreprise, les automobilistes franciliens passent en moyenne 67 % de leur temps de trajet vers Paris dans les bouchons tous les matins. Un chiffre en nette baisse dans l’autre sens, puisqu’il n’est que de 19 % pour ceux qui quittent la capitale durant l’heure de pointe. Selon Coyote, les embouteillages sont alors revenus à leur niveau de 2019, après deux ans de baisse due notamment à la crise sanitaire et au recours massif au télétravail. Il semblerait que les leçons n’aient pas été apprises de tous, alors que cette mesure a rapidement été mise au placard.

À lire aussi :
Quels Sont Les Avantages Et Inconvénients Du Badge Télépéage ?
Télépéage : Comment Choisir Son Abonnement ?
Télépéage : Bon Plan Ou Arnaque ?

Des chiffres inégaux

Coyote s’est aussi intéressé aux axes les plus embouteillés. Sans surprise, c’est l’autoroute A6 qui arrive en tête, puisque 81 % du trajet y est réalisé à moins de 35 km/h. Elle est alors suivie par l’A3 puis par l’A1 et l’A4. En revanche, il y a du mieux sur certains trajets. C’est notamment le cas de la nationale 118, un peu moins encombrée sur certaines portions qu’en 2019. Mais elle demeure tout de même l’une des voies les plus bouchées de la région à l’heure de pointe.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *