Voici la sixième génération de la mythique Impreza - Automag.fr

Voici la sixième génération de la mythique Impreza

Voici la sixième génération de la mythique Impreza


L’Impreza, berline compacte mythique de Subaru fait peau neuve ! Cette sixième génération dévoilée à Los Angeles est plus puissante que les précédentes, mais ne casse pas de briques d’un point de vue stylistique…

Si son succès reste marginal en France, Subaru reste un constructeur automobile influent, et original au regard de ses stratégies industrielles. Fondée en 1953, la marque japonaise s’est spécialisée dans les moteurs à plat (dits « Boxer »). Ainsi que dans les modèles à transmission intégrale. La Leone 4WD, sortie en 1972, est par exemple considérée comme la première voiture de série dotée d’une transmission 4X4 ! La marque ira de succès en succès au fil des années, portée par le développement de son SUV Forester et de sa berline compacte Impreza. On doit à cette dernière un paquet de victoires en championnat du monde des rallyes (une cinquantaine !), qui ont contribué à faire rentrer cette appellation dans la légende de l’automobile.

Une appellation mythique

L’Impreza a été lancée pour sa première génération en 1992, pour remplacer la Leone, justement. De berline quatre portes à l’origine, elle s’est déclinée en une variante break, à cinq portes (2008). Ainsi qu’en un crossover (2011), baptisé XV et désormais Crosstek. Marginale en France et en Europe, cette anti-Corolla rencontre un succès bien plus prometteur aux États-Unis, où la marque jouit d’une belle visibilité. C’est donc tout naturellement au Salon automobile de Los Angeles que la sixième génération d’Impreza a été fraîchement dévoilée par Subaru. Elle qui n’est plus disponible qu’en carrosserie cinq portes ne bouscule pas les codes stylistiques par rapport à sa devancière…

À lire aussi :

Article d’époque (2010) : Subaru Legacy 2.0D Sport

Lexus UX : mise à jour de la gamme et davantage d’autonomie

Subaru Impreza : une astuce ultime pour économiser du carburant !

Une sixième mouture thermique, et automatique…

On lui retrouve à peu près la même ligne qu’auparavant. Avec une dotation d’équipements de sécurité en hausse, et un châssis dont la rigidité a été – d’après Subaru – améliorée de 10%. La transmission intégrale reste bien entendu de série, ici avec un système symétrique amélioré par rapport à la précédente Impreza. Côté moteur et transmission, c’est une petite révolution. Elle n’est désormais plus disponible qu’en essence, abandonnant ses variantes hybrides. En entrée de gamme, on retrouve un 2.0 litres de 152 chevaux, suivi par un 2.5 litres de 182 chevaux. Tous deux imposent la boîte de vitesses automatique, la manuelle disparaît donc sur l’Impreza… À bord, elle met à jour son équipement multimédia et ses technologies embarquées.

On voit mal comment cette sixième mouture de l’Impreza pourrait débarquer chez nous. Maintenant qu’elle n’est plus proposée qu’en versions purement thermiques… C’est l’histoire éternelle de Subaru en France : les malus écologiques qui ont toujours plombé ses ventes, face aux Auris puis Corolla hybrides. Certains marchés européens sont plus porteurs que d’autres pour la marque, à l’image de l’Allemagne, la Suisse ou la Belgique. Peut-être pourrons-nous donc croiser cette Impreza si elle venait à être distribuée chez eux.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *