Renault Captur contre Peugeot 2008, Citroën C3 Aircross et VW T-Cross : Le match des prix

Renault Captur contre Peugeot 2008, Citroën C3 Aircross et VW T-Cross : Le match des prix

Le match des versions de base

Soyons clairs : vous serez peu nombreux à acheter ces versions de base, surtout destinées à offrir un prix d’appel. Mais si votre budget est très serré, c’est le C3 Aircross qu’il vous faut. Non content de proposer des remises plus généreuses que ses concurrents plus récents, il est aussi le plus puissant du lot, avec son 1.2 PureTech de 110 ch, et démarre dès 18 150 €, alors que le nouveau Captur ne s’offre pas à moins de 18 600 € avec son TCe 100, que le T-Cross commence à 20 620 € en TSI 95 et que le 2008 démarre carrément à 21 500 € avec le Puretech 100 ch !

Dotation basique chez Renault et Citroën

Des écarts de tarifs importants qui cachent aussi d’énormes différences d’équipement. Pour être aussi compétitifs, les petits SUV Renault et Citroën font en effet de nombreuses impasses. Si le premier reçoit des phares 100 % diodes, une banquette coulissante, l’aide au maintien dans la file, le régulateur de vitesse ou l’allumage automatique des feux en série, il est en contrepartie privé de radio ou de climatisation ! Alors que son concurrent aux Chevrons profite bien d’un système audio, certes basique, mais doit aussi se passer de l’air conditionné, tout en se contentant d’une banquette d’un seul bloc et d’une palette d’aides à la conduite moins moderne.

Le Renault Captur de base fait le minimum à bord.
Le Renault Captur de base fait le minimum à bord.© Renault

En comparaison, le T-Cross est du genre généreux : outre la clim’ et une banquette coulissante, il reçoit d’emblée une surveillance d’angle mort, un écran tactile 8 pouces et même un régulateur de vitesse actif ! Plus imposant mais bien plus cher, le 2008 ne fait pas vraiment mieux : s’il reçoit un radar de recul et un éclairage 100 % diodes absents sur son rival allemand, il doit aussi composer avec une dalle centrale un peu plus petite (7 pouces) et un régulateur de vitesse classique.

Les prix du nouveau 2008 en détail

Le match des version essence intermédiaires

Plus encombrants que leurs prédécesseurs, les nouveaux 2008 et Captur peuvent plus facilement jouer le rôle de familiales. Opter pour une motorisation essence plus musclée que celle d’accès fait donc sens. Pour le SUV Renault, cela impose toutefois le passage au deuxième niveau de finition, Zen, avec une facture qui grimpe à 22 100 € minimum. Heureusement, cette fois, l’équipement est bel et bien décent : écran tactile 7 pouces avec Apple CarPlay et Android Auto, jantes alliage 17 pouces, climatisation, carte mains libres, volant façon cuir… Même en se contentant de la version de base Active, le 2008 Puretech 130 reste plus cher : 23 300 €. Tout en affichant une dotation en retrait, même si l’écart reste limité dans ce domaine.

Même s'il adopte un look plus baroudeur, ce C3 Aircross ne tourne pas totalement le dos à son prédécesseur, le monospace C3 Picasso.
Même s’il adopte un look plus baroudeur, ce C3 Aircross ne tourne pas totalement le dos à son prédécesseur, le monospace C3 Picasso.© Citroën

Cette fois, le C3 Aircross peut sembler moins compétitif, puisque le Puretech 130 s’affiche au prix unique de 24 750 €. Mais ce moteur est seulement proposé sur le haut de gamme Shine et en association avec la boîte automatique EAT6. Le rapport prix-équipement demeure donc bien plus agressif que chez Peugeot, avec une climatisation automatique, une banquette coulissante ou encore des jantes alliage 17 pouces en plus d’un système de navigation avec écran tactile 7 pouces.

115 ch maximum pour le T-Cross

Quant au T-Cross, il ne propose ici pas d’offre directement comparable. Contrairement à son grand frère T-Roc, bien plus onéreux, il plafonne en effet à 115 ch. Une motorisation facturée plus cher que le TCe 130 du Captur, puisqu’elle commence à 23 050 sur le deuxième niveau de finition, Lounge, à peine mieux doté que l’entrée de gamme : jantes alliage, volant cuir, capteur de pluie, sièges avant réglables en hauteur…

Les prix du nouveau Captur en détail

Le match du diesel

De moins en moins prisé dans cette catégorie, le diesel conserve néanmoins des adeptes, notamment chez ceux qui vivent loin des grandes villes. Aucun de ces concurrents ne se dispense donc de ce carburant. Une fois encore, le C3 Aircross est ici le plus agressif, en proposant son BlueHDi 100 dès 19 600 € sur l’entrée de gamme Live. C’est le grand écart avec le 2008, qui demande 23 100 € pour le même moteur, avec une dotation certes autrement plus complète.

Ce T-Cross se révèle plaisant et sûr à mener, à défaut de briller par son agilité.
Ce T-Cross se révèle plaisant et sûr à mener, à défaut de briller par son agilité.© Volkswagen

Une fois n’est pas coutume, le Captur ne fait cependant pas mieux, avec 23 200 € minimum pour son Blue dCi 95, seulement disponible à partir du deuxième niveau, Zen. Mais le T-Cross TDi 95 est encore plus cher, même en se contentant de la version de base : 24 200 €. Une somme qui correspond au Blue DCi 115 chez le Losange, qui est le seul à disposer encore de deux niveaux de puissance.

Le match des versions hautes

Plus de 30 000 € pour un Captur ? Oui, c’est désormais possible. Avec le 1.3 TCe 155, seulement associé à la boîte à double embrayage EDC, la facture atteint même 30 800 €, et le diesel Blue dCi 115 peut grimper jusqu’à 32 000 € avec la même transmission automatique. Mais cette addition salée correspond à la finition Initiale Paris, dont l’équipement est pléthorique : sellerie cuir, chauffante à l’avant, instrumentation numérique 10,2 pouces, écran tactile 9,3 pouces vertical, système audio Bose…

Le Captur Initiale Paris soigne son apparence extérieure.
Le Captur Initiale Paris soigne son apparence extérieure.© Renault

Sur le 2008, si l’on met l’électrique de côté, le haut de gamme GT est, lui, réservé à la version 155 ch du 1.2 Puretech, avec une boîte automatique EAT8 imposée. Il faudra ici s’acquitter de 32 900 €, alors que la dotation apparaît un peu moins luxueuse que celle du concurrent au Losange : si l’écran atteint 10 pouces, la sellerie marie seulement l’Alcantara et le TEP, sorte de cuir artificiel.

Notre essai du nouveau Captur TCe 155 Initiale Paris

27 880 € maximum pour le T-Cross… et 24 750 € pour le C3 Aircross

En comparaison, les C3 Aircross et T-Cross apparaissent à nouveau plus raisonnables. Seul le VW peut dépasser les 30 000 €, mais uniquement avec le diesel 1.6 TDI 95 associé à la boîte double embrayage DSG. En essence, les mêmes finitions R-Line, au look sportif, et Carat, plus axée sur le confort, plafonnent à 27 880 €. Revers de la médaille, il faut se contenter du 1.0 TSI 115 épaulé par la DSG7, alors que l’équipement reste en retrait de celui des deux français : écran tactile 8 pouces, instrumentation numérique en option à 435 € sur la R-Line (de série sur Carat), sièges en tissu…

Un constat également valable pour le C3 Aircross puisqu’il ne propose pas mieux que la version Puretech 130 Shine évoquée dans le match des versions essence intermédiaire, avec une facture qui culmine donc à 24 750 €.

Le match des versions vertes

Ici, il n’y a pas (encore) de match. Seul le 2008 a déjà ouvertes les commandes de sa version « verte », le e-2008 100 % électrique. Affiché à partir de 37 100 € en finition Active, il n’est évidemment pas donné, mais ce tarif baisse de 6 000 € grâce au bonus gouvernemental.

Une aide qui ne profitera pas au futur Captur E-Tech hybride rechargeable, lancé au printemps 2020, ni à la version hybride « classique » proposée ultérieurement. Il sera donc intéressant de voir comment Renault positionne ces deux variantes inédites. Du côté de Citroën et Volkswagen, en revanche, rien n’est prévu sur cette génération pour les C3 Aircross et T-Cross.

Les versions thermiques et électriques du 2008 gardent une apparence très proche.
Les versions thermiques et électriques du 2008 gardent une apparence très proche.© © PEUGEOT

 

Lire l’article complet sur L’automobile Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *