L'Opel Astra Sports Tourer reprend la philosophie de style affirm et pur - Automag.fr

L’Opel Astra Sports Tourer reprend la philosophie de style affirm et pur

L’Opel Astra Sports Tourer reprend la philosophie de style affirm et pur

Le break compact Opel Astra Sports Tourer reprend la philosophie de style affirmé et épuré de la marque allemande.

L’Opel Vizor, qui signe la face avant de la marque, s’organise autour de la boussole Opel où les axes verticaux et horizontaux – la nervure centrale du capot et le graphisme en forme d’aile des feux de jour – viennent se couper au centre au sein de l’emblème à l’éclair Opel .

S’étendant sur toute la largeur de la face avant, le Vizor regroupe des équipements comme les phares adaptatifs Intelli-Lux LED Pixel Light ou la caméra frontale.

A l’arrière, on retrouve le thème de la boussole Opel, avec le logo Blitz monté au centre, le feu stop surélevé aligné verticalement et les feux arrière au design ultrafin.

La version break de l’Astra s’inscrit dans la longue lignée des breaks compacts Opel.

La saga a débuté il y a près de 60 ans avec la Kadett Caravan, première voiture de cette catégorie produite par une marque allemande.

Le break Astra affiche des dimensions généreuses : 4 642 millimètres de long, 1 860 millimètres de large et 1 480 millimètres de haut avec un seuil de chargement d’environ 600 mm.

Malgré une longueur inférieure de 60 mm à celle du modèle précédent, elle bénéficie d’un empattement nettement plus long (2 732 millimètres, soit un gain de 70 millimètres) grâce au porte-à-faux avant particulièrement court.

L’Astra Sports Tourer se montre fonctionnelle.

Le break Astra démontre le savoir-faire de la marque Opel quand il s’agit d’exploitation de l’espace intérieur.

Le coffre de l’Astra Sports Tourer offre 608 litres de volume de chargement utile lorsque les dossiers des sièges arrière sont en place, et jusqu’à 1 634 litres lorsqu’ils sont rabattus.

Lorsque les dossiers des sièges arrière divisés en 40/20/40 sont rabattus, le plancher est complètement plat.

Le volume du coffre des versions à moteur thermique est optimisé grâce au système « Intelli-Space » (en option). La position du plancher de chargement mobile peut être modifiée d’une seule main et passer de position haute en position basse, ou placée à un angle de 45 degrés. Le cache-bagage rétractable peut être rangé lorsque le plancher mobile est en position haute ou basse.

Les versions hybrides rechargeables offrent des volumes de chargement de 548 litres (dossiers relevés) et 1 574 litres (dossiers rabattus) avec leur batterie lithium-ion sous le plancher.

L’Astra Sports Tourer dotée de l’Intelli-Space peut faciliter la vie en cas de crevaison. Les kits de réparation de pneus et de premiers secours sont rangés dans des compartiments sous le plancher, accessibles depuis le coffre ou la banquette arrière. Il est possible d’accéder à ces kits sans avoir besoin de déballer complètement le coffre.

Le hayon s’ouvre et se ferme automatiquement d’un balayage du pied sous le bouclier arrière.

A l’intérieur, l’interface homme-machine (IHM) entièrement numérique Pure Panel propose une expérience épurée et intuitive.

Les commandes se font en pianotant sur un écran tactile, à la manière d’un smartphone.

Les paramètres essentiels, comme la climatisation, peuvent être pilotés directement à l’aide d’interrupteurs.

Si les boutons ont quasiment tous disparu, c’est aussi le cas des câbles, puisque la présence d’Apple CarPlay et d’Android Auto sur les systèmes d’info-divertissement et de connectivité multimédia permet de connecter sans fil les smartphones compatibles.

L’Astra Sports Tourer sera disponible avec des moteurs essence et diesel sobres.

Les puissances s’échelonnent de 110 ch à 130 ch sur les versions essence et diesel.

Une boîte de vitesses à six rapports est accouplée en série aux moteurs essence et diesel.

Une boîte automatique à huit rapports est proposée en option sur les moteurs les plus puissants.

Le break Astra sera également disponible en version hybride (jusqu’à 225 ch), avec deux niveaux de motorisation électrique et une boîte automatique à huit rapports électrifiée.

Le break compact Opel propose le système d’éclairage adaptatif et anti-éblouissement Intelli-Lux LED Pixel Light doté de 168 éléments LED.

L’Astra break propose des sièges avant certifiés par l’association Aktion Gesunder Rücken (AGR, association pour la santé du dos). Les sièges ultra-ergonomiques intègrent une large gamme de réglages en option, de l’inclinaison électrique au soutien lombaire électropneumatique. En cuir Nappa, ils offrent la ventilation et le massage, et peuvent être chauffants à l’arrière comme à l’avant.

Le conducteur bénéficie en option de l’affichage tête haute ou l’Intelli-Drive 2.0. La détection de la présence des mains sur le volant garantit que le conducteur conserve toujours une attention maximale à la route.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *