la situation est toujours tendue en Île-de-France - Automag.fr

la situation est toujours tendue en Île-de-France


Alors que la pénurie de carburant se résorbe, l’Île-de-France est encore sous tension, avec de nombreuses stations hors service.

Les choses commence tout doucement à aller mieux, après quasiment un mois de grève dans de nombreuses raffineries et dépôts pétroliers de TotalEnergies et Esso-ExxonMobil. En effet, le mouvement s’est très fortement résorbé, et la plupart des grévistes sont retourné au travail, aprèys de nombreuses discussions avec la direction des deux entreprises. Résultat, les stations-service sont à nouveau réapprovisionnées, après plusieurs semaines très difficiles où la plupart d’entre elles étaient totalement vides. A tel point que les automobilistes devaient parfois attendre une ou deux heures pour pouvoir remplir leur réservoir. Mais voilà, tout semble s’être amélioré, dans toute la France.

L’Île-de-France encore sous tension

Ou presque. Car la situation n’est pas tout à fait revenue à la normale partout, et notamment en Île-de-France. En effet, la région parisienne est encore soumise à de fortes tensions, et tout particulièrement dans les Hauts-de-Seine. De nombreuses stations-service sont encore fermées, et celles qui ne le sont pas manquent encore de certains carburant. C’est notamment le cas du sans-plomb, qui se fait généralement plus rare que le diesel. En cause, la grève qui se poursuit encore en Normandie, malgré la fin du mouvement dans certains dépôts plus près de Paris. De plus, l’affluence est plus forte en Île-de-France, ce qui explique la pénurie plus importante.

À lire aussi :
Éthanol : Tout Ce Qu’il Faut Savoir Sur L’E85 (Boîtier, Prix, Avantages…)
Trois Astuces Pour Payer Moins Cher Le Carburant À La Pompe
Prix Du Carburant : Le Gouvernement Ne Veut Pas Aider Plus Les Français

.

Une petite amélioration

Néanmoins, la situation n’est plus aussi catastrophique qu’auparavant. En effet, seulement 14,5 % des stations-service manquent d’au moins un carburant, un chiffre en nette baisse par rapport aux semaines précédentes. Au total, 10 % d’entre elles sont totalement vides, soit un recul de 3 points par rapport au début de la semaine. Nul doute que les choses continueront à s’améliorer au fil des jours, alors qu’un retour à la normale est envisagé très rapidement dans toute la France.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *