la prise en charge par la CPAM

la prise en charge par la CPAM


La CPAM a mis en place les taxis conventionnés pour les déplacements pour motifs médicaux. L’Auto-Journal fait le point sur les conditions d’éligibilité et la prise en charge.

Topo sur les taxis conventionnés

Les taxis conventionnés sont une solution mise en place par la Sécurité Sociale à travers la Caisse primaire d’assurance maladie. Il s’agit de moyens de transport facilitant le déplacement des personnes qui ont des soucis d’autonomie pour raisons médicales. Les taxis conventionnés sont pris en charge par la CPAM selon certaines conditions.

Dans quelles conditions peut-on bénéficier des taxis conventionnés ?

Les taxis conventionnés sont destinés aux personnes qui ont une prescription médicale et qui se déplacent pour des raisons de santé. Vous pouvez bénéficier de la prise en charge si votre déplacement se fait dans le cadre d’un traitement ou d’examens médicaux liés à un accident du travail. Ces taxis sont également dédiés aux personnes souffrant de maladies chroniques et qui doivent se déplacer pour se rendre dans des établissements de santé. Les patients sous chimiothérapie, radiothérapie ou encore dialyse peuvent également faire appel à un taxi conventionné pour se rendre aux rendez-vous. L’entrée, la sortie ainsi que le transfert dans le cadre d’une hospitalisation sont également pris en charge.

Le déroulement de la prise en charge

Afin de se faire rembourser par la CPAM, il est nécessaire de contacter directement l’institution pour faire appel aux taxis conventionnés. Il est également possible de s’orienter vers les sociétés de taxis agréées par la CPAM. En faisant appel à ces sociétés pour la réservation d’un taxi conventionné, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge à 100 % ou au tiers payant sans avoir à avancer les frais.

La prise en charge a lieu si vos droits aux prestations de l’Assurance Maladie sont valides. Ainsi, il est obligatoire de présenter l’attestation de droits. Il est également obligatoire d’avoir une prescription médicale à présenter au chauffeur. S’il s’agit d’un transport longue distance supérieur à 150 km ou de transports en série de plus de 4 trajets de 50 km, chacun pendant une période de 2 mois, il faut un accord au préalable de la CPAM pour bénéficier de la prise en charge.

Il est également nécessaire de présenter votre carte vitale pour bénéficier de la prise en charge complète. Il est important que la prise en charge par la Sécurité Sociale ne concerne que les transports effectués par un taxi conventionné agréé par la CPAM.

Le transport de l’accompagnant

Si vous avez besoin d’un accompagnant pour faire le trajet avec vous, il est possible qu’il bénéficie également d’une prise en charge du transport. La prise en charge du transport de l’accompagnant s’élève généralement de 65 à 100 % lorsque la situation impose que le patient soit accompagné. C’est le cas des personnes dont l’état de santé nécessite l’assistance et l’accompagnement d’une tierce personne et des enfants de moins de 16 ans.

Afin que votre accompagnant bénéficie de la prise de charge, vous pouvez demander à votre médecin d’inscrire dans la prescription la présence d’un accompagnateur.

À lire également :

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *