la plus puissante de toutes !

la plus puissante de toutes !


Voici la nouvelle BMW M5 CS, édition spéciale de la légendaire M5, à tirage limité et dotée d’un bloc V8 poussé à 635 chevaux ! Découvrez tout du modèle le plus puissant de l’histoire de la série M.

Après des semaines d’attente et de teasing (ici en images), la nouvelle M5 CS (pour « Competition Sport ») se dévoile enfin. Après sa version standard, lancée en 2017, suivie en 2018 de sa consoeur Competition, voici la variante la plus radicale de la gamme M du constructeur bavarois. Elle est aussi son modèle le plus puissant, dans la lignée des M3 CS, M4 CS et M2 CS.

305 km/h en pointe

Produite en format 2+2 pour quatre personnes, elle renferme un moteur V8 de 4,4 litres produisant 635 chevaux (467 kW), dix de plus que la M5 Competition. Plus légère également de 70 kilos que sa consoeur, dont elle reprend le châssis, la M5 CS avale le 0 à 100 km/h en 3 secondes, et le 0 à 200 km/h en 10,3 secondes, pour une vitesse de pointe de 305 km/h.

Des performances impressionnantes et un comportement optimisé grâce, entre autres, à des ressorts de roulement réajustés sur les essieux avant et arrière et à un contrôle plus précis des amortisseurs. Ses autres équipements de série comprennent une transmission M Steptronic à huit vitesses avec Drivelogic et le système de transmission intégrale M xDrive.

Un habitacle « racing »

La dernière-née de la série M peut embarquer quatre personnes. Les sièges disposent d’un revêtements en cuir ‘Merino noir’ (grain fin pour les sièges avant) et sont dotés de panneaux contrastants et de piqûres décoratives en rouge ‘Mugello’. Les appuie-tête intégrés – avec les logos M5 éclairés pour les sièges avant – présentent un aperçu de la célèbre « Nordschleife » du Nürburgring.

La perforation centrale sur fond rouge du volant M Alcantara (voir notre diaporama) renvoie à ce qui se fait en compétition, tout comme les palettes de changement de vitesse en fibre de carbone et les rayons du volant chromés en noir. Un couvercle léger fixe sur la console centrale remplace l’habituel accoudoir avec couvercle ouvrant. Son cuir ‘Merino noir’ est complété par une double piqûre rouge. La même couleur est utilisée pour l’écusson « CS » sur le tableau de bord et entre les sièges baquets à l’arrière.

Du plastique et du carbone

A l’extérieur, le contour de la calandre de la BMW M5 CS, les écussons « M5 CS », les ouïes M sur les ailes avant et le couvercle du coffre sont finis dans la teinte ‘Gold Bronze’, tout comme les jantes forgées M de 20 pouces en forme de Y (avant : 9,5 J x 20, arrière : 10,5 J x 20). Les seuils de porte sont équipés de badges lumineux « M5 CS ». Les tubes lumineux en forme de L des phares BMW Laser s’illuminent en jaune au lieu de blanc lorsque les feux de croisement, les feux de route ou la lumière d’accueil sont allumés, un autre hommage aux machines de course.

Le capot, le séparateur avant, les capuchons des rétroviseurs extérieurs, le spoiler arrière, le diffuseur arrière, le couvercle du compartiment moteur M Power et le silencieux d’admission sont fabriqués en plastique renforcé de fibres de carbone (CFRP). La spécification standard de la M5 CS comprend son système d’échappement sport en acier inoxydable avec quatre sorties sans ornement et les freins M Carbon en céramique, dont les étriers sont peints en rouge en série ou en or en option.

Une bande-son unique

L’échappement sport de la M5 CS délivre une bande son spécifique à la série M. Le système à deux branches et à clapets a été conçu pour amplifier la note du moteur et offrir un feedback plus sportif et plus clair, tout en veillant à ce qu’il reste adapté aux conditions quotidiennes. Le son change également en fonction du mode sélectionné. Le bouton « M Sound Control » peut être utilisé par le conducteur à tout moment pour adoucir le rendu acoustique de la voiture et faire entendre une note de moteur beaucoup plus discrète.

BMW annonce une commercialisation au printemps 2021, d’abord en Allemagne où elle sera affichée à partir de 180 400 €. En France, elle débutera à 199 000 €, sans oublier un malus de 30 000 €.

Source : BMW

A lire aussi :

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *