Ce pick-up vandalise une intersection avec un burn, la police le sanctionne lourdement grâce à une caméra de sécurité - Automag.fr

Ce pick-up vandalise une intersection avec un burn, la police le sanctionne lourdement grâce à une caméra de sécurité

Zapping Autonews Audi Activesphere Concept (2023) : l’étude de SUV coupé électrique en vidéo

Visiblement, le jeune homme de 19 ans n’était pas un grand défenseur de la cause LGBTQ. Alors, quand il s’est présenté au milieu d’une intersection décorée avec un arc-en-ciel à Delray Beach, monsieur a voulu le faire savoir à sa manière. 

Avec son imposant pick-up, le petit malin a réalisé un burn en plein cœur du croisement avec un objectif bien précis en tête : endommager la peinture au sol en guise de protestation. 

Seulement voilà, il y avait un léger détail que le jeune floridien n’avait pas pris en compte. 

L’intersection en question était sous surveillance vidéo et les forces de l’ordre n’ont eu aucun mal à retrouver sa trace. 

Sanctionné

Plusieurs témoins de la scène ont contacté les autorités en expliquant que le jeune homme était revenu à multiples reprises pour vandaliser cette route “symbole d’unité et d’inclusivité pour la communauté LGBTQ”. 

Finalement, le 12 février dernier, le jeune automobiliste s’est lui-même rendu aux forces de l’ordre. Regrettant son geste, il a fait la démarche de se dénoncer. 

Toutefois, les sanctions n’en ont pas vraiment été moins salées pour autant. Pour sa conduite dangereuse et son acte délictuel, il a écopé d’une amende de 1000$, soit 932€.

En bref

En passant à de multiples reprises sur une intersection décorée aux couleurs LGBTQ en faisant des burns, le conducteur de ce pick-up RAM souhaitait manifester son mécontentement, mais sous la pression des réseaux sociaux, il a fini par se rendre aux autorités.



Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *