Aston Martin DBX : Le prix et l’habitacle dévoilés

Aston Martin DBX : Le prix et l’habitacle dévoilés

Une Aston Martin SUV ? Il y a quelques années, cela aurait pu passer pour un blasphème. Mais désormais, cela ressemble quasiment à une évidence, tant cette catégorie a pris de l’importance. Dévoilé le 20 novembre prochain, le DBX ouvrira son carnet de commandes le même jour et a déjà l’ambition de devenir le modèle le plus vendu de la marque. Avec un prix fixé à 193 000 € chez nos voisins allemands, où le taux de TVA est un peu plus bas que chez nous. En France, la barre des 200 000 € pourrait donc être franchie, comme le font déjà les Lamborghini Urus et Bentley Bentayga W12.

Le grand écart entre luxe et sport

Côté positionnement, le DBX semble un peu chercher à jongler entre ces deux concurrents. Comme l’italien, il adopte en effet une allure très dynamique. Son faciès et ses feux arrière évoquent ainsi la dernière Vantage, alors que sa lunette arrière inclinée le fait jouer dans la cour grandissante des « SUV-coupé ». En revanche, une fois à bord, c’est plutôt le luxe qui prime : sur la première image dévoilée, le cuir beige habille la majeure partie de l’habitacle. On découvre aussi une large console centrale inédite, avec un écran installé plus bas que sur le reste de la gamme, ou encore une climatisation quatre zones.

Un V8 de 550 ch

Après avoir un peu négligé cet aspect sur la berline Rapide, qui n’a pas connu le succès escompté, Aston Martin affirme ainsi avoir particulièrement soigné l’accueil des passagers arrière. En allant jusqu’à inviter des enfants au cours du développement du modèle pour recueillir leur avis, une première dans l’histoire de la marque. Mais si c’est toujours la place du conducteur qui vous intéresse le plus, il y a tout de même de quoi vous donner espoir. Sous le long capot, le V8 4.0 biturbo d’origine AMG, déjà vu dans les Vantage ou DB11, a en effet gagné 40 ch pour atteindre 550 ch. De quoi compenser en partie le surpoids de ce SUV, qui devrait aussi apporter la transmission intégrale chez Aston Martin.

Aston Martin
© Aston Martin

 

Lire l’article complet sur L’automobile Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *