Les précautions à prendre dès l’achat d’une voiture d’occasion

Les précautions à prendre dès l’achat d’une voiture d’occasion

Vous venez d’acquérir un Qashqai d’occasion ? Ne vous laissez surtout pas distraire par ce nouvel achat au point d’oublier quelques formalités. Avant même de prendre la route, il vous faudra avoir en main certains documents administratifs essentiels.

Les documents à exiger du vendeur avant de conclure votre achat

Les voitures s’accompagnent de documents qui attestent de leur existence sur le plan administratif. Une voiture d’occasion ne doit donc pas vous être vendue sans les différentes pièces qui l’accompagnent, et c’est au vendeur de toutes vous les fournir.

La carte grise (on parle aujourd’hui de certificat d’immatriculation) vient en tête sur cette liste, puisqu’elle représente la pièce d’identité du véhicule. Ce certificat devra être barré et posséder une mention indiquant que la voiture d’occasion a été vendue à une date donnée. Les nouvelles et récentes cartes grises possèdent toutes des zones détachables que vous pourrez utiliser pour continuer à circuler pendant un mois, le temps que votre demande de certificat soit validée.

Il vous faut également le contrat d’assurance résilié, de même qu’un certificat de vente. Ce dernier est en quelque sorte le contrat prouvant que la voiture vous a bien été vendue par un particulier.

Viennent enfin le certificat de situation administrative prouvant que le véhicule est parfaitement libre de circuler ainsi que le procès verbal du contrôle technique. Le carnet d’entretien de l’automobile pourra également être demandé, même s’il se réserve plus à un usage personnel qu’à un usage administratif.

Les démarches pour un nouveau certificat d’immatriculation

En tant que nouveau propriétaire d’une voiture d’occasion, il vous faut procéder à une demande de certificat d’immatriculation. Pour cela, vous devrez fournir divers documents à la préfecture la plus proche :

    • Le certificat d’immatriculation fourni par le vendeur ;
    • Des justificatifs d’identité et de domicile ;
    • Le procès-verbal du contrôle technique.

Il y aura également une somme à payer : son montant sera fonction des caractéristiques du véhicule et du département dans lequel vous vivez. 

Lorsque vous serez en possession de votre certificat d’immatriculation, il ne vous restera plus qu’à souscrire un contrat d’assurance auto pour votre voiture d’occasion. À ce sujet, prenez la peine d’effectuer une comparaison de différentes offres avant de vous décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *