L’Alpine A110S, 40 chevaux de plus que les Pure et Légende

L’Alpine A110S, 40 chevaux de plus que les Pure et Légende

Alpine vient de compléter sa gamme d’une nouvelle arrivée, l’Alpine A110S. Une version un peu plus puissante que l’A110 classique.

On compte désormais trois Alpine au choix : l’A110S, l’A110 Pure et l’A110 Légende.

Un prix d’appel de 66.500 euros

La petite dernière, l’Alpine A110S, vient d’être dévoilée par le constructeur français. Disponible à partir de 66.500 euros (55 800 € pour l’Alpine A110 Pure et 59 700 € pour l’Alpine A110 Légende), cette version se veut plus radicale que les deux autres. Côté sportivité, et côté style, l’Alpine A110S se démarque du lot par un moteur plus puissant, un châssis plus affûté et par plusieurs nouveaux éléments de style (Gris Tonnerre en finition mat, garniture intérieure Dinamica, toit en fibre de carbone en option, etc.), plus raffinés. Une Alpine en somme, mais en mieux !

Le cahier des charges de cette A110S était on ne peut plus clair : précision du pilotage, stabilité à haute vitesse. Deux prérequis qui justifient l’emploi de matériaux haut de gamme, comme le carbone ou encore le Dinamica. Des matières qui agrémentent encore davantage le design de la voiture, qui en ressort encore plus musclé. La bonne nouvelle, c’est que l’A110S est déjà disponible à la réservation !

292 chevaux sous le capot

Techniquement, il s’agit toujours d’un coupé deux places à moteur en position centrale arrière. L’emploi du carbone garantit la légèreté de la voiture, qui ne pèse plus que 1.114 kg. Et sous le capot, on retrouve un moteur turbocompressé de 1,8 litre développant désormais une puissance de 292 chevaux. Soit un rapport poids / puissance idéal pour prendre du plaisir sur la route (3,8 kg / ch).

Une voiture destinée à s’amuser sur circuit, mais également à rouler au quotidien. C’est d’ailleurs l’un des points sur lesquels Alpine insiste beaucoup. Le constructeur automobile voulait faire une voiture confortable et utilisable tous les jours, mais qui ne renierait pas ses origines sportives, et ses performances pour autant. Le pari semble réussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *