100% électrique ou hybride, quelle automobile choisir ?

100% électrique ou hybride, quelle automobile choisir ?

Avant l’acquisition d’une automobile plus propre, il convient de soupeser les avantages et les inconvénients de chaque solution. Usage quotidien, coût ou autonomie désirée sont des critères essentiels.

Les constructeurs se sont lancés sur la voie de l’électrification de leurs gammes. Deux solutions : la version 100% électrique (Renault ZOE, BMW i3, Smart EQ) ou la version hybride rechargeable (Mitsubishi Outlander Phev, Mercedes Plug-in Hybrid…). Dans les deux cas, elles peuvent (voire doivent) être branchées avant de rouler.

Dans le premier cas, la voiture ne roule qu’à l’électricité. Sans cette énergie, elle ne bouge pas de sa place. Avantage : le « plein » est (pour l’instant) très peu onéreux quand il est réalisé à domicile, de l’ordre de 2 à 4 euros. Cette solution est très économique pour les automobilistes qui roulent une centaine de kilomètres par jour. Inconvénient : si le « plein » se fait en l’espace d’une nuit en général, l’autonomie n’excède souvent pas les 300 kilomètres si on acquiert une voiture à un tarif à peu près accessible. Il faut donc opter pour des solutions alternatives ou être capable d’attendre 30 minutes pour récupérer 80 % de charge sur les bornes rapides d’autoroute. Longtemps vendue en option onéreuse, la recharge rapide est désormais de série sur la nouvelle ZOE.

L’autre solution possible, l’hybride rechargeable, doit être envisagée sérieusement avant d’effectuer un achat. Avantage : les salariés qui ont une trentaine de kilomètres à faire chaque matin et chaque soir avec une solution de recharge au bureau ne passent plus souvent à la pompe. Inconvénient : ce système est plus onéreux à l’achat et ne libère pas complètement de l’essence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *